JUERGEN TELLER

I am Fifty
Exposition
Photographie
Galerie Suzanne Tarasiève Paris 03
JUERGEN TELLERI am Fifty21 mars – 25 mai 2014Vernissage vendredi 21 mars de 18h à 21hPour sa première exposition personnelle à la galerie Suzanne Tarasieve, le photographe Juergen Teller présentera trois ensembles de photographies. La série Woo (2013) a été réalisée suite à l'exposition du même nom à l'ICA à Londres en 2013. Désacralisant aussi bien les photographies d'art que celles de mode, les œuvres sont toutes mises sur le même plan et assemblées en un papier peint qui recouvrait les murs d'une salle du centre d'art.Cette association d'images fonctionnait comme un pêle-mêle de photos de famille, ou une rétrospective enchevêtrée de son travail de photographe de mode et de plasticien.Pour cette série, l'artiste a sélectionné et isolé certaines parties de ce papier peint, modifiant encore une fois notre regard sur ces images, la représentation d'une représentation d'une représentation.Juergen Teller a également produit pour cette exposition une série inédite : Masculin (2013), suite à sa visite au Musée d'Orsay de l'exposition Masculin / Masculin (2013) dans laquelle était présenté un de ses autoportraits.Les images se répondent l'une à l'autre : à la photographie d'une œuvre de l'exposition d'Orsay fait écho un autoportrait de l'artiste.Pour ces derniers, il se met en scène dans sa salle de sport, en short et baskets, en train de pratiquer ses exercices, porter des haltères, transpirant péniblement. Ses poses évoquent cellesdes nus classiques des peintures et sculptures, rappelant avec humour et autodérision ce que lecorps musclé qui correspond à l'idéal masculin implique d'efforts mais aussi de grotesque.La dernière série de photographies, Irene im Wald (2012), est certainement la plus intime et la plus personnelle de l'exposition.De petit format, ces photos suivent la promenade d'Irene, la mère de Juergen, dans une forêt d'Erlangen qu'il connaît depuis l'enfance. Evoquant la douceur d'un après-midi en famille, chaque image est le reflet du regard tendre du photographe sur sa mère dans cette forêt d'hiver ensoleillé.Les phrases qui accompagnent les images fonctionnent telle une voie off, celle du photographe, celle du promeneur, qui se laisse absorber par ce rythme de la marche qui favorise la pensée et l'introspection.Considéré comme un des photographes les plus emblématiques de sa génération, Juergen Teller est l'un de ces rares artistes qui a su faire exister et reconnaître son travail à la fois dans le milieu de l'art et dans celui de la mode. Ses dernières expositions personnelles comprennent Woo! à l'ICA, Londres (2013), Touch Me au Consortium de Dijon (2010) et au Daelim Museum en Corée (2011), Man with Banana au Dallas Contemporary (2011), Irene Im Wald à la Journal Gallery, Brooklyn (2012), et Do you know what I mean à la Fondation Cartier, Paris (2006). La galerie Suzanne Tarasieve lui a consacré un stand à Paris Photo en 2013 avec la série Vivienne Westwood.

Horaires

Ouvert du mardi au samedi de 11h à 19h et sur rendez-vous.

Adresse

Galerie Suzanne Tarasiève 7, rue Pastourelle 75003 Paris 03 France

Comment s'y rendre

Dernière mise à jour le 2 mars 2020