Journée d’étude autour de la recherche-action

Repas-recherche autour de la recherche-action et de pratiques artistiques affiliées
Conférence
Greylight Projects Bruxelles

Dans le cadre d’un laboratoire de recherche mené par Sophie Lapalu et organisé par l’association Fructôse de mars à novembre 2019, un cycle de conférences publiques est organisé avec des intervenant.e.s invité.e.s.

La recherche-action désigne une démarche qui vise à la coproduction de savoirs entre des acteur.trice.s-auteur.trice.s de champs différents, en vue d’un travail réflexif, pour une transformation sociale.

D’après Hugues Bazin, elle pose « ses propres référentiels amenant à penser la réalité autrement et par conséquent à agir sur elle pour structurer et reconfigurer nos manières de faire collectif, de faire territoire, de partager et de gérer des ressources du commun, de développer une analyse critique des rapports sociaux et de concevoir autrement un développement » 1.

Ce chercheur indépendant étudie au sein du Laboratoire d’Innovation Sociale par la Recherche-Action les « espaces populaires » et la « réalité d’acteurs sociaux au profil mal défini », interrogeant par là les pratiques académiques, les dispositifs institutionnels, la hiérarchisation et la segmentation des savoirs pour construire de nouveaux outils de connaissances. Autant pratique que théorique, il s’agit d’éprouver une situation plutôt que de l’observer, de faire de l’intervention la possibilité́ d’une compréhension en mettant tous les acteurs d’une situation en position de recherche.

En quoi cette démarche permet-elle d’offrir des outils de pensée sur les pratiques artistiques de chacun.e et le territoire où celle-ci se déroule ? La recherche-action amène-t-elle à transformer la manière de travailler ? Comment négocier un espace réflexif en vue de faire émerger ensemble des savoirs collaboratifs et coopératifs ?

 

☞ Journée d’étude organisée avec la participation de :

Clémence Agnez, commissaire d’exposition, philosophe et co-directrice de Glassbox à Paris.

Jan Kopp, artiste et co-fondateur de Suspended spaces (Paris-Caen-Berlin).

Bernard Müller, chercheur indépendant, anthropologue et dramaturge.

Marie Preston, artiste, maître de conférence à l’université Paris 8 Vincennes-Saint-Denis et membre de l’équipe Teamed.

 

1 Hugues Bazin, Espaces populaires de création culturelle, enjeux d’une recherche-action situationnelle [http://www.injep.fr/sites/default/files/documents/ca5_bat_0.pdf]

Complément d'information

Nombre de places limité. Inscriptions auprès de Fructôse : contact@fructosefructose.fr

Horaires

13h-18h

Adresse

Greylight Projects Rue Brialmont 11 1210 Bruxelles Belgique
Dernière mise à jour le 2 mars 2020