Joachim Monvoisin, Le Marcheur et l'Alchimiste

Le Marcheur et l'Alchimiste
Vue de l'exposition, Galerie des petits carreaux, Saint-Briac-sur-mer, 2018
 

Biographie

Né en 1987, vit et travaille à Rennes

Décaler, partir dans le décor, tourner en dérision, jouer l'innocence, narguer les canons esthétiques, pousser les matériaux dans leurs derniers retranchements, jongler avec la culture pop, dérouter : le travail de Joachim Monvoisin épouse une logique fantasque, attentif aux évasions que permet l'art. De l'architecture à la physique quantique, du western aux blogs illuminati, l'oeuvre embrasse le monde dans une étreinte oblique, échappant ainsi à la stricte dénotation — référentialité — pour entrer dans le registre de l'évocation spéculative. Voyage, voyage.

Extrait du texte d'Eva Prouteau, publié à l'occasion de l'exposition Le principe d'incertitude, au centre d'art de Pontmain, 2016.


-------------------------

“Creating a shift, crossing the line into the setting, making a mockery or playing innocent, poking fun at aesthetic ideals, pushing materials to their limits, juggling pop culture references, throwing people off balance: Joachim Monvoisin’s work follows a whimsical logic that factors in the escape routes that art is likely to provide. From architecture to quantum physics, from the western genre to illuminati blogs, his work holds the world in an oblique embrace, and thus escapes any strict designation – referentiality – to enter the realm of speculative evocation. Voyage, voyage.”

Excerpt from a text by Eva Prouteau, written on the occasion of the exhibition Le principe d’incertitude, Centre d’art de Pontmain, 2016.

Site internet et réseaux sociaux

Source

Documents d'artistes Bretagne - Partenariat Centre national des arts plastiques / Réseau documents d'artistes.

Dernière mise à jour le 30 juillet 2020