Jerry Berndt The Combat Zone

Boston 1960-1970
Exposition
Photographie
in camera Paris 07

in camera présente une vingtaine de photographies en noir et blanc de Jerry Berndt, extraites de sa série « The Combat Zone ».

« J’ai grandi dans le bar de mon père à Milwaukee dans le Wisconsin. J’ai appris à lire en rangeant les bouteilles de bière vides dans des caisses.»

Normal 0 0 1 61 352 2 1 432 11.1287 0 21 0 0 Voici comment, de manière laconique, Jerry Berndt situe le point de départ de son impressionnante série sur les salles de bar et les clubs de strip-tease en Amérique dans les années 1960-1970. Ces photographies, riches en contraste, nous montrent le regard sans faille de Jerry Berndt sur un monde trouble de buveurs solitaires, de prostituées désespérées et leurs souteneurs, dans une ambiance d’enseignes au néon aveuglantes

"The Combat Zone" était le quartier chaud de Boston dans les années 1960. Jerry Berndt y travaillait dans le cadre d'une commande pour l'École de médecine de Harvard. Ce quartier était réputé pour sa prostitution, ses jeux d’argent et, en général, sa capacité à vous offrir tout ce que vous souhaitiez comme vices.

« À l’époque, vous aviez besoin d’un mac pour vous protéger, particulièrement quand les prostituées n’étaient pas autorisées à faire leur travail dans les bars. Et, pour un Noir du ghetto, un des rares moyens de maintenir sa virilité, d’être respecté, était de devenir souteneur. Vous avez de l’argent, des vêtements, des voitures, tout le monde vous aime, on vous admire. Vous êtes un homme, parce que ce n’est pas facile d’être un mac : vous devez non seulement escroquer les prostituées, mais aussi arnaquer les gens avec qui vous travaillez tous les jours.

De son côté, une prostituée va penser à elle-même en terme d’allure, de maquillage, de style, une sorte de sens de la mode perverti. Sa féminité ne vaut qu’à l’aune de l’évaluation de son homme, seul compte le point de vue masculin. Elle est une femme si elle plaît à un homme. Sinon, elle n’est rien.»

Jerry Berndt est né en 1943 à Milwaukee, dans le Wisconsin, sur les bords du lac Michigan. Photographe documentaire pendant plus de trente ans, il a réalisé de nombreux reportages : sans-abris aux U.S.A, Amérique centrale, Rwanda, Haiti, Arménie... Ses photographies ont été publiées par de grands magazines aux États Unis et en Europe : The New York Times, Newsweek, Paris Match... Elles font partie des collections du Museum of Modern Art (New York), de l’International Center of Photography (New York), du Museum of Fine Arts (Boston), de la Bibliothèque Nationale (Paris) et d'autres institutions.

Jerry Berndt a reçu plusieurs bourses et remporté de nombreux prix pour la qualité de son travail. Il a enseigné la photographie à l'Art Institute de Boston et à l’Université du Massachusetts. Il vit aujourd’hui à Paris.

En 2010, le Museum of Photographic Arts de San Diego a présenté une grande exposition sur le thème de la photo de rue, « Streetwise », qui rassemblait les images de Robert Frank, Lee Friedlander, Danny Lyon, Bruce Davidson, Diane Arbus et Jerry Berndt. Cette exposition a été accompagnée par un catalogue.

« Insight », publié en 2008 par Steidl, regroupe plusieurs séries de Jerry Berndt, dont « The Combat Zone ». Jerry Berndt et Gerhardt Steidl travaillent actuellement sur un nouveau livre.

 “This is photography as emotion. Jerry goes somewhere and makes you feel what it felt like, not just what it looked like.” Eugene Richards

 

 

 

Horaires

mardi - samedi 14 - 19h

Adresse

in camera 21 rue Las Cases 75007 Paris 07 France

Comment s'y rendre

Dernière mise à jour le 2 mars 2020