Jean-Paul Thibeau, "Le groupe des inachevés" (groupe fictif), 1976
Crédit photographique: J. Pénanguère

Biographie

Jean-Paul Thibeau est né en 1950 à la Teste de Buch. Il vit et travaille à Marseille et Aix-en-Provence.

Jean-Paul Thibeau*, « Artiste méta », chercheur et enseignant, sa pratique est un agencement d'expériences qui visent à interroger le «soi artiste», ses modalités et ses activités (déplacements et transformations). Les formes de ces expériences varient en fonction des lieux, des durées, des propositions et des interlocuteurs mis en jeux. Par une expérimentation incessante il réalise une poétique de l'existence.
La majeure partie de son activité s'appuie sur la notion de déplacement (méta) - déplacement physique et déplacement mentaux.
Les activités de Jean-Paul Thibeau sont polymorphes et peuvent traverser différents médiums et méthodes. Ces activités traversent des formes combinant installation-performance, dispositif séminaire-expérimentation, organisation de sessions au bord de l'indéfinition...
Depuis 1995, il est l'initiateur des sessions *Protocoles Méta* (www.protocolesmeta.com). Les Protocoles Méta sont des dispositifs pour expérimenter formes, saveurs, esthétiques et consciences diverses de l'existence – en sachant que mét(a) est un préfixe exprimant ici, la participation, la succession, le changement... Depuis 2002 il dirige un laboratoire à l'École Supérieure d’Art d'Aix-en-Provence <http://fr.wikipedia.org/wiki/Aix-en-Provence>: le « méta-atelier ».

Jean-Paul Thibeau, est indéniablement un des artistes  les plus énigmatiques. C’est actuellement le texte du philosophe Jean-Pierre Cometti ( http://www2.dda-aquitaine.org/jean-paul-thibeau-vu-par-jean-pierre-come… ) qui rend le mieux compte des échappées et de la discrétion tactique de cet artiste.

Jean-Paul Thibeau, 2014

__________

Jean-Paul Thibeau was born in 1950 in Teste de Buch. He works and lives in Marseille and Aix-en-Provence.

Jean-Paul Thibeau is a "meta-artist", researcher and teacher whose work, as a set of experiments, aims to interrogate the modalities and activities (displacements and transformations) of the "artist self". The forms of these experiments vary according to place, duration, proposal and interlocutor. Through ceaseless experimentation, a poetics of existence is created.
Much of Thibeau's activity is based on the idea of (meta)displacement: physical displacement and mental displacement.
His sculpture is polymorphous, cutting across media and methods. It embraces installation-performances, seminar-experimentations, and periods that verge on non-definition.
Since 1995, Thibeau has been organising "meta-protocols" (www.protocolesmeta.com). These are systems for exploring the diverse forms, savours, aesthetics and consciousnesses of existence – with "meta", in this case, denoting participation, succession and change… Since 2002, he has headed a laboratory – the "meta-workshop" – at the Ecole Supérieure d'Art in Aix-en-Provence (http://fr.wikipedia.org/wiki/Aix-en-Provence)

Jean-Paul Thibeau is among the most enigmatic of artists. So far, the best account of his flights of fancy and tactical discretion has been given by the philosopher Jean-Pierre Cometti (Jean-Pierre Cometti, Les "sorties" de Jean-Paul Thibeau, 2010)

Translated by John Doherty, 2014

Site internet et réseaux sociaux

Source

Documents d'artistes Nouvelle-Aquitaine
Partenariat Centre national des arts plastiques / Réseau documents d'artistes

Dernière mise à jour le 2 mars 2020