Je rêvais d'un autre monde : architectures et arts plastiques (Trésors publics/20 ans des Frac)

Exposition
Arts plastiques
Drac Grand Est Strasbourg
Le débat entre arts plastiques et architecture s'amplifie depuis 30 ans. De nombreuses oeuvres font état des relations complexes de l'art à la ville, à ses territoires comme à ses enjeux. Aux frontières de multiples disciplines où se croisent sociologie, ethnologie et anthropologie. photo : Vito Acconci, Collection FRAC Bretagne © :D.R

Complément d'information

communiqué de presse

Je rêvais d’un autre monde : Architectures et arts plastiques
Exposition présentée à partir du 27 juin au 14 septembre 2003 (dates sous réserve)


Des années 70 à aujourd’hui, le débat entre arts plastiques et architecture n’a cessé de s’amplifier. Plusieurs raisons à cela parmi lesquelles une attention plus grande de la création contemporaine aux problématiques sociales et politiques tout comme un attachement soutenu à dépasser la production d’un simple objet dans un contexte toujours plus hanté par la disparition des utopies des avant-gardes historiques.
De nombreuses oeuvres des collections des FRAC font état des relations complexes de l’art à la ville, à ses territoires comme à ses enjeux. Témoins des mutations de notre société contemporaine, aux frontières de multiples disciplines où se croisent sociologie, ethnologie et anthropologie, ces différentes oeuvres font le constat d’un monde souvent désenchanté et s’attachent à exhiber les deux visages de la modernité.
Entre les photographies de Bernd et Hilla Becher, Dan Graham, Gordon Matta-Clark, Jean-Marc Bustamante, Robin Collyer, les constructions et assemblages de Vito Acconci, Peter Friedl, Dennis Oppenheim, Chris Burden, Luc Deleu, les sculptures de Didier Marcel, Franck Scurti ou Hugues Reip et Matthieu Mercier, les habitacles de l’atelier Van Lieshout, ou les peintures d’Yves Belorgey, le temps est moins celui du seul constat de la faillite de certaines illusions que celui de « rêver d’un autre monde ».


Quelques oeuvres emblématiques de cette exposition :
- Atelier van Lieshout, Bathroom Unit, 1993, collection FRAC Languedoc-Roussillon
- Yves Belorgey, Préparation de la muraille, collection FRAC Limousin
- Chris Burden, Another World, 1992, collection FRAC Languedoc-Roussillon
- Fabrice Gygi, Tribune, 1996, collection FRAC Bourgogne


Palais du Rhin, salle de bal
Le Palais du Rhin, siège de la Direction régionale des affaires culturelles d'Alsace et de la Commission centrale pour la navigation sur le Rhin, est l'ancien palais érigé entre 1884 et 1889 pour l'empereur allemand Guillaume Ier. Construit sur les plans de l'architecte prussien Hermann Eggert, il représente, avec les différents édifices publics qui l'entourent, un très bel exemple de l'histoire de l'architecture et de l'urbanisme strasbourgeois. Classé monument historique en 1993, la restauration de ses locaux, commencée en 1977, a permis de mettre à jour une grande partie du décor peint, dissimulé depuis 1918 sous un badigeon. La restauration partielle de l'ancienne salle de bal a d'autre part redonné au palais son lustre d'antan. Une dizaine de manifestations culturelles y sont organisées chaque année en partenariat avec les associations et établissements actifs dans le domaine de la musique (Opéra national du Rhin, Conservatoire national de région, Musica), du théâtre (Théâtre national de Strasbourg), des arts plastiques (Ecole supérieure des arts décoratifs, Apollonia, Institut culturel italien).

Salle de bal du Palais du Rhin
2, place de la République 67000 Strasbourg
Tél : 03 88 15 57 00 fax : 03 88 75 60 95
Jean-Luc Bredel, Directeur régional des affaires culturelles
Michel Griscelli, Conseiller pour les arts plastiques

Autres artistes présentés

atelier van lieshout, yves belorgey, chris burden, fabrice Gygi...

Horaires

dates sous réserves

Adresse

Drac Grand Est 2, place de la République 67082 Strasbourg France

Comment s'y rendre

Dernière mise à jour le 2 mars 2020