Javier Pérez - Revelaciones III

Arts plastiques
Bernard Chauveau éditeur Paris 08

Les dernières œuvres de Javier Pérez travaillent à l’intérieur d’un champ fortement mélancolique. Non pas de cette sorte de mélancolie passéiste mais une mélancolie toute entière tournée vers la compréhension de notre temps. Javier Pérez est espagnol, né à Bilbao en 1968 et tout son imaginaire restent baigné par la forme baroque du mysticisme espagnol avec ce rapport à la mort. Longtemps, on a pensé que cette artiste se préoccupait uniquement du corps alors que toute sa pratique était tournée vers la question de l’identité, du rapport au monde, des liens ténus et parfois invisibles qui lient ensemble toute les formes de vie. « Je réfléchie à la condition humaine, à la manière avec laquelle nous sommes fait et à ce que cela signifie d’être un homme, à la fragilité de l’existence. »

Avec Revelaciones III réalisé fin 2017, Javier Pérez aborde un registre plus vaste, plus désincarnée aussi. Le corps, l’identité y sont encore présents même si c’est sous une forme plus métaphorique. En effet, chacune des 8 planches de cette édition, rehaussées par l’artiste à l’encre et aux pigments à l’or, atteste de son engagement, d’une mobilisation de ses muscles, de son esprit, d’une forme de concentration extrême. Chaque œuvre provient d’une sorte de performance ou en l’espace d’une seule journée, il achève l’œuvre. Les dizaines de couches d’encres, l’obligation impérieuse de refaire les mêmes gestes de couches en couches, de contrôler chaque muscle de sa main et son bras sont autant de témoignages d’un corps au travail. Mais au-delà du corps se trouve aussi un esprit qui par cette séquence tente de répondre à l’histoire de l’art et notamment la question du sublime au XXe siècle (depuis les champs colorés de Barnett Newman ou les champs « atmosphériques » de Rothko). Or, il y a un travail négatif dans les images réalisées par Javier Pérez, une efficacité qui creuse le visible pour interroger le voir. Que voit-on ? Un acte physique ou un résultat plastique, une abstraction répétitive ou un jeu autoréférentiel sur l’essence de la peinture ? Aucune de ces réponses n’est satisfaisante. Seul demeure cette lumière intérieure qui prouve qu’il est possible aujourd’hui encore d’être résolument contemporain tout en affirmant la pertinence du sublime. Edité à 8 exemplaires, la série Revelaciones III est sans nul doute l’un de ces multiples majeurs qui prendra place dans le corpus d’œuvre de l’artiste.

 

Complément d'information

Technique : Impression pigmentaire sur papier Fine Art et intervention originale de l’artiste
Dimensions : 80 x 60 cm chaque planche
Justification : signé et numéroté
Édition : 8 exemplaires + 4 exemplaires EA
Année de réalisation : 2018

Artistes

Adresse

Bernard Chauveau éditeur 36, rue de Turin 75008 Paris 08 France

Comment s'y rendre

Dernière mise à jour le 2 mars 2020