Isabelle Cornaro

Exposition
Arts plastiques
Balice Hertling Paris 20

Vue d'exposition

Pour sa première exposition personnelle à la Galerie Balice Hertling, Isabelle Cornaro présente deux ensembles de nouvelles pièces, dont quatre moulages en plâtre de tas d'objets disposés sur des planches, intitulés Homonymes 1, 2, 3 et 4 (2010) et trois films montrant des sources de lumières et projections de couleurs de différentes natures (peinture en spray et lumières colorées). Les moulages se singularisent les uns des autres par les objets qu’ils comportent : objets figuratifs – pour la plupart, dont la forme illustre la fonction (terrine à lapin ornée d’un lapin, vase en forme de fleurs) ; objets ornés de motifs décoratifs en bas-relief répétés et stylisés ; outils de mesure et de construction appelant des formes géométriques abstraites (règles, socles). Sur la quatrième planche, accrochée au mur, se trouvent des éléments épars issus des trois autres ensembles. Les objets choisis témoignent d’une culture spécifique (occidentale et capitaliste), leurs formes et motifs étant issus d’une culture savante, marchande, cosmopolite, ensuite „dévaluées“ par leur reproduction massive. Comme dans les Moulages sur le vif (vides poches) (2009), les objets ont été disposés sans composition déterminée, dans un ensemble désordonné ; de même, la subjectivité est évacuée du processus de transposition par la reproduction mécanique. En opposition à leur matérialité mate et immobile, les trois films “éclairent” les volumes de lumières et de couleurs soumises au mouvement. Film-lampe (2010) enregistre des ampoules oscillantes, témoignant de la matérialité du processus cinématographique ; dans Floues et colorées (2010), le cadre de la caméra délimite la composition de tableaux colorés aux formes floues émanant de bombes de peinture en spray ; De l’argent filmé de profil et de trois quarts (2010) montre des billets de banque et des pieces d’or filmés depuis plusieurs points de vue, dont certains les présentent comme sujet-figure, et d’autres comme abstractions. Ces deux ensembles sont liés par opposition: par la dissociation de la forme en volume et de la couleur / lumière en image. Ils ont été pensés en relation à la question de la valeur des objets, et des objets d’art : leur valeur symbôlique et affective, leur valeur financière liée à l’usage ou à leur valeur ajoutée. Isabelle Cornaro (née 1974, France) a exposé en France et à l’étranger depuis 2005. Ses expositions personnelles incluent La Ferme du Buisson, Noisiel en 2008 et Kunstverein Düsseldorf en 2009. En 2010, elle exposera au Centre d’art contemporain de Troyes et au Frac Aquitaine, Bordeaux en 2011. Ses expositions collectives récentes incluent Nouvelles Acquisitions, Musée d’Art Moderne de la Ville de Paris, Prisoniers du soleil au Plateau – Frac Ile de France et X initiative, Dia Center, New York. Cette année elle participera à une exposition de groupe à la Tate Modern (avril 2010) et à Strings Attached, Raven Row, Londres (mai 2010), avec Pernille Kapper Williams. Isabelle Cornaro vit et travaille à Paris Texte : Zoe Stillpass (traduit de l’anglais)

Artistes

Horaires

mercredi / samedi - 14h / 19h et sur rdv

Adresse

Balice Hertling 47 rue Ramponeau 75020 Paris 20 France

Comment s'y rendre

Dernière mise à jour le 2 mars 2020