Inquiétances des temps

Un parcours à travers la collection des films du Cnap
Exposition
Projection/Diffusion audio
Abbaye de Maubuisson Saint-Ouen-l'Aumone
Visuel de l'exposition « Inquiétances des temps »

Conçue pour l’Abbaye de Maubuisson, l’exposition
« Inquiétances des temps » propose un parcours dans la collection vidéo du Centre national des arts plastiques, déployée en cinq plateaux successifs qui exposent et déclinent des formes de résistance, « d’inquiétance ».
L'exposition se diffuse en ligne et s’affiche également in situ.

  • En ligne du 25 avril au 29 août : diffusion d'une partie des œuvres vidéo sur le site www.inquietances-des-temps.com et sur la chaîne YouTube de l’Abbaye de Maubuisson, en quatre plateaux successifs.
  • In situ du 3 juillet au 29 août : exposition d'une sélection de vidéos dans les murs de l’Abbaye de Maubuisson, dans le cadre d'un cinquième plateau.

Chaque plateau s'accompagne d'un épisode d'Hors-Champ de l'historien de l'art Hugo Martin et d'une projection spéciale. 

Une soixantaine de films choisis parmi les 1 000 films de la collection vidéo du Cnap

« Inquiétances des temps » s’inspire de l'œuvre littéraire du cinéaste et écrivain allemand Alexander Kluge, Chronique des sentiments- Livre II - Inquiétance du temps, dont l'instabilité, l’étrangeté et l’inquiétude constituent les motifs principaux. Dans son œuvre, Alexander Kluge expose des formes de résistance qui font écho à bien des œuvres contemporaines.

Le Cnap présente pour cette exposition près de 60 films issus de sa collection. L’ensemble des films choisis est imprégné des problématiques de notre époque : celle de l’exil, des lieux de vie, de figures de résistances et d’utopie engagées pour faire face à « l’inquiétance du temps ». 

L’ensemble met en perspective des générations, des origines nationales et géographiques et des formes narratives extrêmement variées. Il reflète la diversité des quelques 1 000 films rassemblés au sein de la collection vidéo du Cnap, qui témoignent de la richesse et de la complexité d’une production vidéographique internationale ainsi que de la capacité des œuvres à inventer un art filmique et sonore mettant en perspective une géographie mondiale et une cartographie du temps.

Une diversité de courants esthétiques

Véritable collection au sein du Fonds national d'art contemporain, les œuvres vidéo composent un ensemble cohérent, témoin des différents courants esthétiques qui traversent la création contemporaine. Certains films révèlent la faculté qu’ont les œuvres à construire des situations, à témoigner également d’expériences de la réalité, sous la forme d’images animées qui restituent cette dimension performative de l’art. D’autres mettent en perspective l’élaboration d’architectures plastiques ou des micros-récits énigmatiques.

Les œuvres qui composent l’exposition, tissent de multiples échos contemporains avec les questions humanistes qui n’ont cessé de traverser l’espace culturel cistercien : les cultures minoritaires et vernaculaires, le travail, l’habitat, l’économie, les territoires en temps de guerre, la communauté, l’histoire. Pour une cartographie du temps présent, qui résonne avec l’esprit et le génie du lieu.

Une exposition en ligne et sur site

www.inquietances-des-temps.com

  • Plateau 1 en ligne

« Vu de l’Etna (récits et déraisons, théâtres intimes) »
Du dimanche 25 avril au vendredi 21 mai
Neuf films de Basma Alsharif, Marcos Avila Forero, Mali Arun, Guy Ben-Ner, Shirley Bruno, Olivier Dollinger, Randa Maroufi, Albert Serra, Joanna Grudzinska et Lou Castel
Hors-Champ, 1er épisode, dimanche 25 avril à 18h
Projection spéciale de Safia Benhaïm La fièvre, dimanche 25 avril à 20h30

  • Plateau 2 en ligne

« Contre-histoire (architecture des médias) »
Du samedi 22 mai au vendredi 25 juin
Cinq films de Florence Lazar, Dania Reymond, Allan Sekula et Marie Voignier
Hors-Champ, 2e épisode, samedi 22 mai à 18h
Projection spéciale de Bani Khoshnoudi The Silent Majority Speaks, samedi 22 mai à 20h30

  • Plateau 3 en ligne

« Avant-dernières nouvelles du monde (archives, temps) »
Du samedi 26 juin au vendredi 23 juillet
Sept films de Yael Bartana, Eric Baudelaire, Shirley Bruno, Willie Doherty, Deimantas Narkevičius, Dania Reymond et Ana Vaz
Hors-Champ, 3e épisode, samedi 26 juin à 18h
Projection spéciale de Mostafa Derkaoui De quelques événements sans signification, samedi 26 juin à 20h30

  • Plateau 4 en ligne

« Portes battantes – Œuvres ouvertes (essais documentaires) »
Du samedi 24 juillet au dimanche 29 août
Treize films de Lamine Ammar-Khodja, Marwa Arsanios, Filipa César, Jordi Colomer, Joana Hadjithomas et Khalil Joreige, Salomé Lamas, Naufus Ramírez-Figueroa et Olivier Zabat
Hors-Champ, 4e épisode, samedi 24 juillet à 18h
Projections spéciales de Olivier Menanteau Z, il est toujours vivant et Aude Fourel Pourquoi la mer rit-elle ?, samedi 24 juillet à 20h30

  • Plateau 5 sur site

« Inquiétances des temps Redux »
Du 3 juillet au 29 août 2021
Vingt-six films de Louidgi Beltrame, Wang Bing, Harun Farocki, Dora García, Salomé Lamas, Gordon Matta-Clark, Deimantas Narkevičius, Jhafis Quintero, Marie Voigner et Hito Steyerl
Hors-Champ, 5e épisode, samedi 28 août à 18h
Projection spéciale d'Olivier Zabat Miguel et les mines, samedi 28 août à 20h30

Cinq épisodes du cycle Hors-Champ, diffusés sur la chaîne YouTube de l’Abbaye de Maubuisson et relayés sur le site www.inquietances-des-temps.com, comme autant de contrepoints réflexifs, et suivis de projections spéciales, accompagnent les cinq plateaux de l’exposition.
 

Programmation détaillée
Un écrin de choix : l’Abbaye royale cistercienne de Maubuisson

Nul lieu autre que l’Abbaye royale cistercienne de Maubuisson ne saurait mieux incarner un foyer d’hospitalité pour ces œuvres. Lieux de vie des communautés monastiques, les abbayes cisterciennes ont joué tout au long des siècles un rôle important en matière d’art et de culture, de par leurs bibliothèques et leurs universités, organisées en véritables réseaux à travers l’Europe.

Propriété du Conseil départemental du Val d’Oise, l’Abbaye de Maubuisson est une ancienne abbaye cistercienne de femmes, fondée en 1236 par Blanche de Castille. Le domaine de Maubuisson abrite les bâtiments subsistants classés au titre des Monuments historiques de l’ancienne abbaye « Notre-Dame-La-Royale ». Le parc arboré de dix hectares permet la découverte de vestiges archéologiques. Ruisseau, canal et miroir d’eau agrémentent la promenade et témoignent des aménagements hydrauliques du Moyen Âge jusqu’au XVIIIe siècle.

Aujourd’hui dédiée à l’art contemporain, l’abbaye produit de grandes expositions monographiques et développe des programmes de recherche, de production et de médiation autour des axes qui structurent son identité : patrimoine, création contemporaine et environnement naturel.

Publication

Inquiétances des temps
(Enquête sur une exposition potentielle/Une traversée des films de la collection du Centre national des arts plastiques)

Co-édition du Cnap et des éditions HYX, Orléans

Les textes de Pascale Cassagnau, Sylwia Chrostowska, Christophe David, Alexander Kluge, Vincent Pauval, Florent Perrier et Muriel Pic, rassemblés dans cet ouvrage, constituent des contrepoints réflexifs aux films de la collection du Cnap, afin de questionner la double perspective de l’inquiétude du temps et du faire histoire avec les images, tout en traçant de multiples actes de résistances : ceux d’un cinéma comme métaphore d’un réel déformé par l’imaginaire, d’une contre- histoire, d’une archive-temps critique, de l’essai comme forme documentaire. Essais-enquêtes sur le présent des films, ces textes modélisent en outre les contours d’une exposition idéale disposée en quatre plateaux, tout en « exposant » la nature rêvée des œuvres, leur prolongement par l’écriture qui révèle la latence de leur charge esthétique et politique.

Commissaires d'exposition

Adresse

Abbaye de Maubuisson

Avenue Richard de Tour
95310 Saint-Ouen-l'Aumone
France

Dernière mise à jour le 8 juin 2021