ID

Exposition
Arts plastiques
LYONGUESTHOUSE LYON

Le duo d’artistes Bruno Metra & Laurence Jeanson  questionnent la fragilité de l’identité de chacun face aux diktats imposés par la société de l’image.

Ces images dont nous sommes submergés peuvent altérer l’altérité, cette faculté de l’humain à se reconnaître dans un autre.

Or cet autre par la surexposition médiatique des modèles semble ne plus être accessible. Retouché, transformé, iconisé, l’autre n’est plus un miroir. “Je est un autre“.

Un autre que l’on ne peut s’approprier que par la retouche, la contrainte de son corps, de son visage.

Un visage que l’on dévisage.

Morceau de visage découpé dans un magazine, recollé sur une autre personne qui alors se transforme, modifie partiellement son identité et reste figé dans un entre deux, plus vraiment lui, pas vraiment l’autre. Entre réalité et projection, volonté d’être ou de paraître.

Le duo travaille sans retouches, en direct, ciseaux scalpel, scotch, comme une chirurgie artistique pratiquée de toute urgence, réinventant l’identité du patient. L’intervention est volontairement apparente. Le découpage grossier ainsi que le papier adhésif en symbolisent la violence et la fragilité. L’individu à nu fait paraître l’artifice d’autant plus agressif.

Photos d’identités fragiles, chambre d’adolescent, les photographies de Bruno Metra & Laurence Jeanson nous interpellent et nous renvoient à nos propres démons.

La série ID fait écho aux problématiques de notre société.

Dès sa mise en ligne, elle a été repérée par les emag de tendances artistiques dans de nombreux pays. Des journaux tels que le Huffington Post (US et FR), le Daily Mail (US et UK) le Bild ont également publié des articles on-line sur leur travail. Leur exposition à la galerie Dukan à Paris à été repérée par PHOTO magazine (décembre 2013).

 

“Dans les médias, l’image de l’autre nous domine. Un autre inaccessible, une figure imposée à laquelle nous semblons ne plus pouvoir échapper. Pour questionner notre identité, nous proposons à chacun de nos modèles de se livrer à une expérience simple : découper dans un magazine le visage de cet autre puis se l’approprier en partie.

Ces morceaux d’humain en papier, sont ensuite appliqués par nos soins sur nos modeles. Ces visages ainsi transformés, deviennent à leur tour une œuvre photographique qui interroge sur notre identité. Chaque modèle dé-visage alors l’autre, puis se dé-figure à son tour (chaque personne devient autre en détruisant son modèle et sa propre image). La fragilité de son identité devient visible, quasi palpable. Elle est devenue hybride. Car “je est un autre“. Les lois de l’apparence nous poussent en effet à soigner notre image, jusqu’à nous transfigurer. La beauté n’est plus naturelle, elle est désormais sociale. La représentation semble avoir vaincu le réel. La retouche est plus forte.

Les modèles s’effacent alors au profit d’un autre soi. La figure de l’autre n’est plus celle de l’altérité ; elle ne renvoie plus à notre propre image ni à notre humanité.

Nous mettons en scène des identités fragilisées par le diktat de l’apparence (…/…)

Bruno Metra & Laurence Jeanson

 

 

Horaires

du mercredi au samedi, de 18h à 21h

Adresse

LYONGUESTHOUSE 12 rue de Crimée 69001 LYON France

Comment s'y rendre

Dernière mise à jour le 2 mars 2020