Iconostase #3, de Yona Friedman, par Sylvie Boulanger

Scénario d'Été
Exposition
Arts plastiques
cneai = Pantin

Architecture without building is a visual display of unbuilt « space management », modern or past. Its goal is to awaken and encourage idea and initiatives, mostly by young people. (1) Yona Friedman réalise Iconostase version 3, musée provisoire sans bâtiment, ouvert sur l’espace public et installé depuis 2012 dans le périmètre du Cneai.

Inventeur de concepts, l’artiste a élaboré une terminologie très précise pour nommer les formes architecturales qu’il a conçues. Ainsi le terme d’iconostase désigne un aménagement pour les objets exposés dans les « musées sans bâtiment ». Iconostase est une structure protéinique composée de formes géométriques, élaborée à partir de la technique de « chaînes-espace », pouvant accueillir différents projets, maquettes, dessins, affiches de l’artiste. Iconostase #3 présente les dessins, maquettes et photographies qui retranscrivent ses recherches sur la ville spatiale, publié par le Cneai en 2012 dans Diapositives 1958-2002 : œuvre-archive sous forme d’un stock de diapositives mises sous classeur, illustrant les projets originaux de l’artiste-architecte depuis 1958.
La forme de ces structures tient autant de la maquette, du projet à activer que de l’œuvre d’art. C’est une technique de structure tridimensionnelle composée de cercles en aluminium. Elle permet de libérer la structure de l’uniformité géométrique : une grille géométrique peut s’y transformer en une autre à n’importe quel endroit. Véritable laboratoire de formes et de gestes, ce musée permet de découvrir les différentes typologies de constructions de Yona Friedman et invite les visiteurs à s’interroger sur l’idée d’œuvre d’art.
Ouvert aux aménagements variables, Iconostase est donc une structure destinée à une constante évolution. Ce musée sans porte annule la distinction entre contenant et contenu, entre œuvres et architecture. « Un musée sans porte est important non seulement parce qu’il est gratuit, mais parce qu’il se prête au regard des passants ».
« At the present time we build too much. Earth is over built, earth is overplanned, earth is overfarmed. This does not mean that we don’t need architects, planners and farmers but we have to change rules. » (2)
« Display starts with the thing exhibited. It is generally encased but being encased does not necessarily imply a « building ». A museum, for example, is a collection of exhibits. The building is often superfluous and can be more disturbingly counterproductive. » (3)

(1) L’architecture sans bâtiment représente des installations visuelles d’aménagement d’espaces non construits. Son but est de stimuler et de provoquer des idées et des initiatives. C’est un appel à faire soi-même des projets qui ne nécessitent pas de compétences extérieures à soi.
(2) Aujourd’hui nous construisons trop. La Terre est sur-construite, la Terre est sur-planifiée, la Terre est sur-cultivée. Cela ne veut pas dire que nous n’avons pas besoin d’architectes, d’urbanistes ou d’agriculteurs, mais nous devons changer les règles. »
(3) L’exposition commence avec la chose exposée. Elle est généralement sous vitrine mais cela n’implique pas forcément un « bâtiment ». Un musée, par exemple, est une collection d’objets. Le bâtiment est souvent superflu et peut, étonnamment, devenir contre-productif.

Complément d'information

Image © Yona Friedman, notice iconostase

Commissaires d'exposition

Artistes

Adresse

cneai = 1 rue de l'Ancien Canal 93500 Pantin France

Comment s'y rendre

Accès mobilité réduite
Dernière mise à jour le 2 mars 2020