Horizome

Horizome est une association installée à Hautepierre, un quartier de Strasbourg, depuis 2009. Initiée par des étudiants en sciences sociales et en art (), l’association a été le receptacle du projet HTP40, à l’occasion des 40 ans du quartier de Hautepierre, projet fondé par l’artiste Marguerite Bobey et l’anthropologue Barbara Morovich.

L’association Horizome est fondée sur l’engagement en faveur du vivre ensemble et la valorisation des quartiers populaires.

Elle œuvre à favoriser l’appropriation de la ville par ses habitants à travers la reconnaissance de la diversité et l’expression de la créativité et de l’engagement.

Sa spécificité réside dans son mode d’action qui privilégie une démarche transdisciplinaire impliquant des artistes, des chercheurs en sciences sociales (sociologie, anthropologie), des architectes et des urbanistes qui travaillent ensemble, en relation avec les habitants et les autres associations du quartier.

Horizome fonctionne sur le mode d’un collectif, sans hiérarchie et adoptant le débat ouvert comme méthode de travail. Toute personne peut y apporter des idées et des projets, favorisant la rencontre entre des attitudes différentes.

Discipline
Arts plastiques
Année de création
2009
Statut
Association loi 1901
Adresse
Horizome 67 avenue Racine 67200 Strasbourg France Tél :03 69 14 56 42 contact@htp40.orghttp://www.htp40.org
Administratrice : Mélanie Frésard
Finalité

L’association Horizome invite des artistes à postuler pour des résidences.
Pré-requis : Démarche pertinente et contextualisée, transversalité avec d’autres disciplines (en particulier les sciences sociales) et entre les médias. Motivation. Sensibilité.
Les candidats sont sélectionnés sur dossier. Aucune thématique ou médium n’est imposé. Les candidats sont invités à formuler leur projet en motivant l’intérêt d’une résidence dans le quartier de Hautepierre. Les projets impliquant un travail en relation avec ce territoire et ses problématiques ainsi que les projets collaboratifs et transdisciplinaires (notamment avec des candidats extérieurs ou des membres actifs de l’association – anthropologues, artistes, architectes-urbanistes) seront privilégiés. Une relation forte avec les résidents et les associatifs du quartier est attendue, notamment dans le cadre d’ateliers durant les temps forts du quartier. Des candidatures d’artistes issus de milieux populaires sont encouragées.
Selon les cas, une diffusion du travail réalisé peut-être envisagée avec des structures partenaires à l’issue de la résidence.

Disciplines
Arts plastiques
Durée
2 mois

MODALITÉS DE SÉLECTION

Limite d'âge
non
Modalités de sélection
Sur dossier
Dossier artistique, pièces demandées

Pour être recevables, les candidats devront fournir un dossier complet par courrier comprenant :
- un argumentaire présentant les motivations, incluant le projet qu’on souhaite développer dans le cadre de la résidence
- un curriculum vitae
- un dossier présentant le travail déjà mené (des éléments visuels imprimés sur format A4 maximum, éventuellement des éléments sonores ou audiovisuels, des projets différents, des éléments écrits : biographie, catalogues, extraits de presse, articles publiés, livres…).
- un n° SIRET.

RÉMUNÉRATION ET BUDGET ALLOUÉ

Frais à charge de la résidence

La durée moyenne effective de la résidence est de 2 mois (entre avril et septembre). Dates à définir en fonction du projet du candidat et du planning de l’association.

Pour mener à bien son projet, le candidat recevra une allocation de résidence d’un montant de 1000 euros/mois. L’association pourra prévoir un budget de production d’un plafond maximum de 2 000 euros. Ce dernier n’est alloué que dans le cas d’une production réalisée dans le cadre de la résidence, ou en lien avec celle-ci.

Le résident mènera un travail de recherche et les locaux de l’association Horizome et/ou dans un local dédié sur le quartier de Hautepierre, en fonction des besoins d’espace de travail. Il peut également y résider, une chambre est mise à sa disposition. Le résident ouvrira son atelier : la présentation des œuvres ou du travail de recherche transdisciplinaire représentera un temps fort de cette résidence.

Dernière mise à jour le 15 juillet 2015