Hoel Duret, Vue de l'exposition Too Dumb To Fail

Vue de l'exposition Too Dumb To Fail à la galerie Édouard-Manet, Gennevilliers
 

 

Biographie

Né en 1988 à Nantes, Hoël Duret vit et travaille entre Rennes et Paris. Il est diplômé de l’ESBA-Nantes en 2011.

Hoël Duret écrit les récits picaresques de notre décennie finissante, celle d'une lente et confuse sortie de l'anthropocentrisme. Là, les loosersmagnifiques ne sont plus uniquement des marginaux ayant décidé par refus des systèmes établis de se placer hors jeu. Ils préfigurent de notre sort à tous, humains diminués et désemparés, engourdis par l'habitude au long cours de conquérir et d'asservir, et désormais propulsés dans un monde à nouveau sauvage. Désormais, l'alternative est la suivante : s'allier avec les autres vivants ou s'étioler lentement avant de disparaître totalement. Dans un monde rendu à l'état de totalité inorganisée, les narrateurs de l'artiste sont tour à tour designer (La Vie Héroïque de B.S., 2013-2015), câble de fibre optique doté de conscience (UC-98, 2016-2018), journaliste reporter (Too Dumb to Fail, 2018), aventurier peureux (Life is old there, 2019) ou tout simplement, comme dans le dernier projet en date, artiste (Drop Out, 2020). Autour de l'armature d'un récit mené sur plusieurs chapitres, Hoël Duret vient brosser par petites touches un écosystème composé de multiples personnages et de leurs points de vue choraux. L'entreprise est totalisante, presque wagnérienne. Ces narrateurs, nous leur emboîtons à notre tour le pas. Nous nous laissons entraîner sous la mer parmi les méduses en plastique et les sirènes à la retraite (UC-98), à bord d'un paquebot infernal (Too Dumb to Fail) ou venons nous échouer mollement sur une plage (Life is old there). Ou encore, nous nous retrouvons propulsés dans un futur spéculatif alors qu'une crise écologique majeure vient d'éclater, qui teinte le jour de jaune et provoque l'afflux vers la Nouvelle-Zélande de richissimes réfugiés climatiques de la Silicon Valley (Drop out).

Ingrid Luquet-Gad




Born in 1988 in Nantes, Hoël Duret is a french artist living and working between Paris and Rennes. He graduated an MA from the ESBA Nantes in 2011.

Hoël Duret writes picaresque tales of our waning decade, that of a slow and confused exit from the Anthropocene. Here, the magnificent loosers are no longer simply outsiders who have decided through their rejection of established systems to remove themselves from the game. They foreshadow the fate that awaits us all, diminished and bewildered humans, numbed by the age old habit of conquering and enslaving, and now propelled into a world newly wild. Now, the alternative is the following: ally ourselves with the rest of the living world or slowly peter out before disappearing completely. In a world rendered totally disorganized, this “chaotic rhythm or chaosmos” evoked by Gilles Deleuze and Félix Guattari (Mille Plateaux, 1980), the artist’s narrators are in turn designer (La Vie Héroïque de B.S., 2013-2015), fiber-optic cable with the gift of self awareness (UC-98, 2016–2018), journalist reporter (Too Dumb to Fail, 2018), skittish adventurer (Life is old there, 2019) or quite simply, like in the most recent project, artist (low, ongoing). Around the structure of a tale told over a number of chapters, Hoël Duret uses small strokes to paint an ecosystem made up of multiple characters and their choral points of view. The endeavor is total, almost Wagnerian. We follow in the footsteps of these narrators. We allow ourselves to be carried under the sea to be surrounded by plastic jellyfish and retired mermaids (UC-98), aboard a hellish cruise ship (Too Dumb to Fail) or to flaccidly wash up onto a beach (Life is old there). We even find ourselves propelled into a speculative future just as a major ecological crisis has taken place, staining the daytime yellow and provoking a massive flow of rich climate refugees from Silicon Valley to New Zealand (Drop out).

Ingrid Luquet-Gad

Site internet et réseaux sociaux

Site internet : http://www.hoelduret.com/
Source

Documents d'artistes Bretagne - Partenariat Centre national des arts plastiques / Réseau documents d'artistes.

Dernière mise à jour le 15 février 2021