HAX

Exposition
Arts plastiques
La BF 15 Lyon
luhlrich

La BF15 et Moly-Sabata / Fondation Albert Gleizes se sont associés une deuxième fois pour lancer un appel à projet ouvert à tous les artistes ayant un lien avec la région Auvergne-Rhône-Alpes.

Le jury, composé de Damien Beguet (artiste / collectif Ludovic Chemarin©), Perrine Lacroix (artiste, commissaire et directrice de La BF15), Joël Riff (commissaire d’exposition pour Moly-Sabata / Fondation Albert Gleizes) et Giulia Turati (commissaire d’exposition et directrice du Centre d’art la Halle à Pont-en-Royans), a séléctionné la proposition de Lucille Uhlrich, parmi plus de 80 projets. L'artiste, diplômée de l’Ensba Lyon en 2009, bénéficie d'une résidence à Moly-Sabata / Fondation Albert Gleizes (avril-mai 2022) et d'une exposition à La BF15 (juin-juillet 2022).

Son œuvre trouve sa source dans le silence originel de l'enfance. C'est dans le retrait de ce mutisme premier qu'elle élabore les graphèmes d'un langage secret par lequel le sens affleure et se nuance incessamment dans le déploiement de rébus polymorphes qui invitent à une compréhension intuitive et joueuse. 

Après des années de voyage et de travail entre Paris, Berlin et Londres, je me suis installée il y a deux ans en Alsace dans une maison à la lisière d’une forêt jalonnée de traces médiévales et celtes. Les habitants de mon village parlent encore l’alsacien, ma langue maternelle, un dialecte alémanique que nous pourrions bien être la dernière génération à pratiquer. Si le langage m'a ainsi permis de retrouver l'imaginaire qu'il charrie, la région m'a aussi amené ses éléments, la grès, le bois, la grâce des fleurs essaimées dans les champs, la présence muette des animaux de la forêt, et tout un ensemble de thèmes et de préoccupations qui tiennent à la fois de l'évidence et du mystère : la sensation du temps qui passe dans les éclats d'une mémoire étiolée, l'enchantement d'un frisson d'aile, le mystère de l'enfantement, l'invisible fêlure des hommes, le roulis de la terre sous nos pieds, le silence et le vide entre les êtres...
Ainsi L’exposition à La BF15 s’intitule HAX. Le mot signifie 
sorcière en dialecte. L'imaginaire qui lui est associé est très présent dans cette région profondément marquée par l'holocauste féminin qui s'y est déroulé au début de la renaissance.
Parmi les multiples aspects qui fascinent au sujet de la sorcière, je m’intéresse au caractère incantatoire et performatif de ses pouvoirs et aussi, à sa complicité ésotérique avec les éléments naturels. La sorcière jette des sorts, accouche les corps et répare les âmes, fait tourner le lait, bref, elle accompagne tous les moments de la vie en subvertissant l'ordinaire par un geste magique. C'est ce geste qui inspire mon rapport à la matière et c'est de son mouvement que je cherche à l'animer.
 L.U.

Adresse

La BF 15 11 quai de la Pêcherie 69001 Lyon France

Comment s'y rendre

Dernière mise à jour le 1 juin 2022