Hard Rain show

Angela Ferreira
Exposition
Arts plastiques
La Criée centre d'art contemporain Rennes

Vue de l'installation Ângela Ferreira - Hard Rain Show, Museu Colecção Berardo, Lisbonne, 2008, courtesy of Museu Colecção Berardo / photo: Luís Colaço.

Née en 1958 à Maputo, Mozambique, Ângela Ferreira a résidé au Portugal et en Afrique du Sud où elle a développé une haute sensibilité pour les questions géopolitiques qui sont au fondement de sa création artistique. Durant ces vingt dernières années, Ângela Ferreira a réalisé une série conséquente d'œuvres questionnant, au moyen de différents médiums, les contextes spécifiques liés à la géopolitique, au genre et à l'histoire de l'art. Ses installations incluent souvent des sculptures se référant aux pratiques modernistes, associées à des photographies et des vidéos semi-documentaires. S'interrogeant sur les différentes perspectives, sa production ouvre des brèches entre le politique et l'esthétique. Sa première exposition personnelle en France est l'occasion pour le public français de prendre la mesure de la riche étendue des œuvres créées par Ângela Ferreira. Les relations complexes entre l'Europe et l'Afrique sont questionnées en usant des récurrences du modernisme, de sa complicité avec le colonialisme et de sa promesse utopique d'un futur meilleur. La Criée expose Maison Tropicale conçue en 2007 à l'occasion de la Biennale de Venise. Des photographies et une vaste structure en bois et métal s'inspirent de l'histoire manquée d'un projet d'habitat conçu par le (désormais) fameux designer français Jean Prouvé. Ce qui devait être un projet d'habitat social pour l'Afrique a résulté entre 1949 et 1951 en seulement trois prototypes de Maisons Tropicales envoyées depuis la France vers ses colonies : à Niamey au Niger et à Brazzaville au Congo. Dans les années 1990, le "regain d'intérêt" pour le design de Prouvé a conduit ces dernières années au démantèlement des trois Maisons et à leur rapatriement en Europe pour être restaurées. Elles ont ensuite été usurpées par le marché de l'art et du design. Dans la Maison Tropicale de Ferreira, l'artiste présente des photographies des restes des maisons en Afrique, traces qui n'ont pas été jugées dignes d'être commercialisées. L'artiste associe ces photographies avec une structure composée d'éléments sculpturaux dérivés du design des Maisons Tropicales de Jean Prouvé, les transformant en "containers à la dérive de l'histoire" selon les termes du commissaire Jürgen Bock. Deux autres œuvres sont présentées à l'Ecole des Beaux-Arts de Rennes : Dans l'installation For Mozambique (Model N°2 of a Screen-Orator-Kiosk celebrating a post-Independence Utopia), Ângela Ferreira met en perspective le moment historique de l'indépendance du Mozambique en 1975 en le reliant à l'utopie moderniste du constructivisme russe. En effet, évoquant les Kiosks de l'artiste agit-prop Gustav Klucis, Ferreira place au fondement physique et théorique de son installation la quête des années 1920 d'une unité entre l'art, le social et le politique. Sur cette structure, elle projette les extraits vidéo d'un concert de Bob Dylan et d'un film de Jean Rouch qui, tous les deux, célèbrent l'utopie de la postindépendance d'une nation tout juste née. Zip Zap Circus School est composée de trois modules en bois et tissu, proposant un espace imaginaire entre les discours européens et africains sur l'architecture. Deux projets inachevés sont articulés dans l'installation de Ferreira : un projet de villa conçu en 1913 par l'architecte moderniste Mies van der Rohe avec sa technique particulière de "répétition" par des structures en bois et tissu qui pouvaient être déplacées sur le site prévu d'un parc en Hollande. L'autre projet est celui conçu dans les années 1990 par l'architecte mozambicain Pancho Guedes pour une école de cirque destinée à la communauté sud africaine de Cape Town.

Adresse

La Criée centre d'art contemporain Place Honoré Commeurec 35000 Rennes France

Comment s'y rendre

métro : République
bus et velostar : La Criée

Dernière mise à jour le 2 mars 2020