Giuseppe PENONE

Transcription Musicale de la Structure des Arbres
Exposition
Arts plastiques
Sur le sentier des Lauzes Saint-Mélany

 

A l’initiative du collectif Traversées (quatre associations : La Fabrique du Pont d’Aleyrac, Pas d’Panique, Le Château du Pin, Sur le sentier des lauzes) soucieux d’accueillir en Ardèche un artiste contemporain de renommée internationale, Giuseppe Penone présente sur les quatre sites de ces associations une œuvre réalisée in situ : Transcription musicale de la structure des arbres. Pour mettre en œuvre ce projet, le collectif s’est appuyé sur la compétence du paysagiste Gilles Clément et de la conservatrice de la Grotte Chauvet, Dominique Baffier.

 

L'oeuvre de Penone cherche  à comprendre le sens profond de la nature et ce qui nous relie à elle : le minéral, l'eau, les arbres. A travers eux, l'artiste construit  une « oeuvre qui, dit-il, renferme les valeurs recueillies lors d'un voyage dans le temps ». C'est sur l'arbre qu'il appuie son oeuvre  de sculpteur, identifiable entre toutes, dépouillant leur tronc et leur écorce de leurs multiples peaux, de leurs strates de mémoire. « La peau du bois est la peau de la forêt. Quand on lit la peau du bois, on retrouve toujours quelque chose qui nous parle de l'homme. »

 

La structure musicale des arbres Lors d’une résidence en Ardèche au printemps 2011, l’artiste enregistre l’identité sonore du cèdre, du châtaignier, du merisier, du figuier, etc. qu’il a croisés lors de sa traversée du département. Percutant l’arbre à l’aide d’un maillet, il enregistre sa résonance, la décode numériquement, l’écrit enfin sur une portée musicale – on peut alors entendre, transcrite par exemple pour violon, résonner l’âme de l’arbre, l’âme unique de chaque arbre, son identité…

Tout comme dans l’œuvre « Cèdre de Versailles » (coll. particulière, 2002-2003) où le sculpteur fait un voyage dans les strates du temps pour retrouver le petit arbre et ses branches au coeur tronc, l’œuvre ardéchoise dégage une forme sonore, la forme de l’arbre inscrite dans la matière.

 

L’exposition / restitution  Les enregistrements sonores de Giuseppe Penone sont au cœur des expositions présentées sur les quatre sites où elles ont été réalisées. Une série de gravures de Penone, inspirées par les arbres d’Ardèche, les partitions – transcriptions des sons renvoyés par la structure des arbres – complètent le dispositif. Une interprétation instrumentale ou vocale  des enregistrements se déroulera sur les quatre sites le jour des inaugurations.

Les expositions incluent également :

. un livre d’artiste reprenant gravures et partitions, accompagnées d’un texte de Penone ;

. une plaquette retraçant l’ensemble du projet avec notamment des textes de Gilles Clément et Dominique Baffier ;

. des outils documentaires sur l’œuvre de Penone (films, livres…).

Complément d'information

L'exposition est visible en Ardèche dans 4 lieux différents d'Avril à Août 2012 : Saint Pierreville, Lagorce, Fabras et Saint Mélany. De nombreux événements dans chaque lieu se déroulent chaque mois (rencontres d'artiste, "Tablées", interprétations musicales, atelier de construction du regard...) à retrouver sur www.traverseesdesardeches.com

Artistes

Partenaires

Le projet Traversées est soutenu par :  L’Europe / Leader / Parc Naturel Régional des Monts d’Ardèche, La DRAC Rhône-Alpes, La Région Rhône-Alpes , Grand Projet Rhône Alpes-Grotte Chauvet Pont d’Arc, Le Conseil Général de l’Ardèche, Le pays de l'Ardèche Méridionale et l’association SILO.  Les communautés de communes du pays Beaume-Drobie, des Châtaigniers, Source de l’Ardèche et Gorges de l’Ardèche

Horaires

Du jeudi au dimanche de 15h à 19h

Adresse

Sur le sentier des Lauzes Le Villard 07260 Saint-Mélany France

Comment s'y rendre

L’Echappée se trouve à Saint Mélany, petit village de 60 habitants relativement isolé, à 2 heures 30 en voiture de Valence ou de Montpellier. Les bourgs les plus proches sont Joyeuse, à 30 min, Rosières, à 35 min et Les Vans à 45 min (routes de montagne). Les transports en commun sont peu pratiques et s’arrêtent à Joyeuse, aussi, il est indispensable de venir en voiture, ou d’en louer une depuis les différentes gares.

Dernière mise à jour le 2 mars 2020