Exposition Georges Guilpin - 1925-2002 - L’effet Kirlian

Exposition
Photographie
École nationale supérieure d'art de Bourges Bourges
En 1939, à Krasnodar, sur les bords de la Mer Noire, I’électricien russe Semyon Kirlian remarquait d’étranges lueurs bleuâtres entre un appareil de physiothérapie qu’il venait de réparer et la peau du patient sur lequel il était entrain de l’essayer. De cette observation allait naître une technique photographique - qu’il mit au point avec sa femme Valentina - qui devait nous donner de merveilleuses images mais surtout faire beaucoup parler d’elle dans le monde de la parapsychologie comme dans celui de la science. En effet, I’auréole visible autour des sujets photographiés allait faire dire aux premiers qu’il s’agissait d’une photo de l’aura tandis que les seconds ne voulaient y voir que des phénomènes électriques connus et répertoriés. Georges Guilpin

Complément d'information

Georges Guilpin a été enseignant de photographie à l’École nationale supérieure d’art de Bourges de 1974 à 1986.

Partenaires

Exposition présentée à l’initiative de François Carré, président de l’association "Double-Coeur", ancien directeur technique de la Maison de la Culture de Bourges et du Printemps de Bourges. L’effet Kirlian fait suite à la rétrospective de l’oeuvre de Georges Guilpin organisée à la médiathèque de Moulin en mai 2004.

Horaires

Ouvert tous les jours de 14h à 18 h sauf dimanche et jours feriés.Ouvert le dimanche 19 septembre pour les journées du patrimoine

Adresse

École nationale supérieure d'art de Bourges 7 rue Edouard-Branly 18006 Bourges France

Comment s'y rendre

Dernière mise à jour le 2 mars 2020