Expérience n°3 : Sur le fil?

dans le cadre de TILT, œuvres du CNAP en Région Centre
Exposition
Arts plastiques
Musée des beaux-arts de Tours Tours

Patrick Neu, Sans titre, 1994. CNAP / Photo : CNAP/F. Lauginie.

Après Précipitations : Expérience n° 1, Expérience n°2: After ?, les étudiants de l'Université François-Rabelais réitèrent l'expérience pour la troisième année consécutive et proposent une nouvelle sélection d'œuvres du Centre national des arts plastiques dans un dialogue avec les collections du Musée des Beaux-Arts de Tours. Proposée en deuxième année de licence d’histoire de l’art à l’université François Rabelais, l’option Pratique(s) de l’exposition a permis à un groupe d’étudiants d’organiser au musée des Beaux-Arts de Tours le dépôt pour un an d’œuvres d’art contemporaines, issues du fonds national d’art contemporain dont le Centre national des arts plastiques assure la garde et la gestion pour le compte de l’État, dans le cadre d’une convention conclue entre l’Université François-Rabelais (Tours), le Musée des Beaux-Arts de Tours et le Centre national des arts plastiques.

Complément d'information

Explorant un répertoire de formes et de matériaux singuliers, les œuvres présentées se déploient « sur le fil », comme des déclinaisons d’un fil du temps, de l'éphémère et de la disparition. Le visiteur découvrira des objets délicats et curieux, évocateurs d'un temps figé chez Patrick Neu et Hilde de Decker ou soigneusement noté chez Claude Closky. Disparition et reflets se mêlent chez Olivier Sidet, Valérie Belin et Rei Naito.

Du carnet de papier de Claude Closky à l'organza de Rei Naito, en passant par le noir de fumée dans les verres de cristal de Patrick Neu, les matériaux sont autant de supports précaires à l'expression de la fragilité et de la vanité des choses humaines. Les références aux techniques artisanales (textile chez Rei Naito, joaillerie chez Hilde de Decker) côtoient le design grâce au miroir d'Olivier Sidet, preuve s’il en faut de la porosité des frontières entre art et design. Montre, fumée, bijou, miroir, effets de lumière et évocations de l’absence: le répertoire des Vanités se déploie autour de l’œuvre de Peter Briggs.

Les œuvres du Centre national des arts plastiques choisies par les étudiants montrent comment ces motifs classiques de la vanité sont des sources d'inspiration propices à un travail subtil des matières, souvent éphémères, précieuses, extrêmement fines et fragiles. La taille réduite et la délicatesse des œuvres invitent alors le visiteur à l'observation minutieuse et à la contemplation.

Natures mortes ou reliques contemporaines, les œuvres présentées poursuivent ce paradoxe de l'illusion dans l'expression des vanités. Les natures mortes et la peinture comme équivalent de la réalité ne sont-elles pas elles-mêmes vanités suprêmes ? Les œuvres contemporaines présentées ne sont-elles pas illusions pérennes de l'éphémère et ainsi expression de la vanité?

C'est ce double jeu des vanités qui fascine et inspire certains artistes contemporains dans des œuvres curieuses ou ludiques, précieuses ou éthérées.

Commissariat : Étudiants de Licence 2 d’Histoire de l’Art, Université François-Rabelais, Tours : Véronique André, Sandy Dutardre, Antoine Estève, Marion Folli, Charly Jeulin, Mathilde Normand, Agathe Roy, Coline Soubieux, Coralie Tréhin, Belinda Visage.

Autres artistes présentés

Claude Closky
Valérie Belin
Hilde de Decker
Patrick Neu
Rei Naito
Olivier Sidet

Partenaires

Cette manifestation bénéficie du soutien financier de la Ville de Tours, de l’Université François-Rabelais de Tours, UFR Arts et Sciences Humaines, Département d’Histoire de l’Art, DRAC Centre (ministère de la Culture et de la Communication)

Horaires

Tous les jours, sauf mardi, de 9h à 18h Fermeture le 1er janvier, 1er mai, 14 juillet, 1er et 11 novembre, 25 décembre Gratuit le premier dimanche du mois Plein tarif : 4 € Tarif réduit : 2 € Groupe de plus de 10 personnes, étudiants, personnes de plus de 65 ans. Gratuité : chômeurs, étudiants en Histoire de l’Art et aux Beaux-Arts, Amis de la Bibliothèque et du Musée, ICOM, enfants de moins de 13 ans

Adresse

Musée des beaux-arts de Tours 18 place François-Sicard 37000 Tours France

Comment s'y rendre

Dernière mise à jour le 2 mars 2020