Eva Bergera, Frédéric Coché, Dominique Dehais, Marie-Amélie Porcher : La Carte de Tendre

Exposition
Arts plastiques
Galerie La Ferronnerie Paris 11

Dominique Dehais, ''Schéma de l'amour'', 1994
impression numérique contrecollée sur aluminium
102 cm x 162 cm
© Galerie la Ferronnerie

   Qu’en est-il des relations aux autres, pour ce qui relève des sentiments ?

Eva Bergera, avec un brin de nostalgie doucereuse, Dominique Dehais et ses schémas relatant la géométrie des relations amoureuses, Frédéric Coché utilisant pour sa part, l’arsenal militaire et son iconographie, illustrent avec impertinence la complexité des rapports amoureux, avec en prime la patte ironique de Marie-Amélie Porcher, ses AmoursAdam et Eve, etc…

                                                                                                                        

Eva Bergera, inspirée par ces cartes postales fleuries, gentiment désuètes avec leurs motifs de bouquets fanés, qu’envoyaient jadis les amoureuses à leurs soldats au front, a composé des toiles où s’inscrivent en médaillon les portraits ternis de jeunes amants ; L’ensemble basculant vers la dérision qu’elle affectionne avec les titres dont elle affuble ses toiles.

 

Frédéric Coché, avec sa nouvelle eau-forte 'Le siège de Tendresse' adresse un clin d’œil appuyé à la fameuse Carte du pays de Tendre de Mademoiselle de Scudéry : l'état-major des officiers s'affaire autour de la carte du Tendre, point central d'un paysage où voisinent un char d'assaut, une citadelle aux remparts de soie et dentelles, la cheminée fumante de l'orgasme côtoyant l'organe-cœur, sur le point d'être transpercé par le coup de foudre...

 

Dominique Dehais traite des relations amoureuses par le truchement de schémas empruntés au monde de l'entreprise, inspirés des organigrammes décrivant leur structure interne. Il s'agit pour lui d'évoquer, non sans ironie, la complexité des rapports humains dans le contexte professionnel.

 

Pour Yvette et Paulette, il va sans dire que les relations amoureuses et sentimentales sont au cœur de leur univers. Marie-Amélie Porcher, explorant régulièrement les différentes facettes des jeux de l'amour, y adjoindra cette fois-ci la figure du Fou/Joker, comme un grain de sable venant perturber le bon déroulement de ces romances idylliques.

Commissaires d'exposition

Horaires

mardi à vendredi : 14h-19h, samedi : 13h-19h

Adresse

Galerie La Ferronnerie 40 rue de la Folie Méricourt 75011 Paris 11 France

Comment s'y rendre

Dernière mise à jour le 2 mars 2020