Eric Stephany, Les Rivages de la Confiance

Projet soutenu par le Cnap
Exposition
Arts plastiques
One Minute Space Athènes
Eric Stephany, «4H7W+CCR Drimalia, Greece», 2022 

En matière d’objet possession fait titre. Pour cette nouvelle exposition personnelle, Eric Stephany saborde une fois de plus les codes de la propriété et s’approprie une multitude d’objets ainsi que leurs contenus. La circulation de ces mêmes objets, des corps et des regards qui les accompagnent, politisent toutes les relations à notre environnement. L’espace public, véritable terrain d’action où tout pourrait être à disposition de tous, est la véritable matrice d’une récolte secrète que l’artiste nous révèle. À contrario de Nicolas Poussin peignant Moises et ses compagnons sauvés de la faim par une miséricorde tombée du ciel (La récolte de la Manne, 1611), Stephany cherche ce qui se trouve sous nos pas. Ces objets sont avant tout des liaisons, des intermédiaires, suggérant par leurs traces ce qui nous unit au quotidien. Que ce soit par le sol, une bouteille, une lumière, un langage, ou ne serait-ce qu’une rencontre, nos corps, nos mots et nos sentiments trébuchent par la sincérité des liens que nous créons chaque jour.

Cependant l’exposition contient en elle-même son contrepoint. Dans un registre beaucoup plus exclusif et imperméable, la déambulation se déplace inévitablement vers une privation progressive de l’information, transformant notre condition de spectateurs à celle de complices. Par cette ultime épreuve de la confiance, d’un individu à un autre ou bien encore de celle d’un État envers ses citoyens, Stephany laisse place à une violence dissimulée par ses signifiants les plus visibles.

Finalement chaque interaction serait déterminée par des accords tacites dont seul le temps en serait le juge. Qu’ils existent pour nous rapprocher ou nous isoler, chaque objet porte en lui chaque possibilité, chaque probabilité. À l’image de Perfect Lovers de FGT, rien ne nous assure ou certifie d’être aussi immuable que la roche et que nos volontés briseront les chaînes du hasard. Au contraire, nous appartenons à une tangente inaccessible que l’artiste, par ses déplacements, vient transfigurer dans ses oeuvres.

*

Englobant la sculpture, l’installation, la vidéo et la performance, la pratique d’Eric Stephany prend forme dans une série d’enquêtes : formé à l’architecture et conscient de l’atomisation contemporaine des notions de contexte et de territoire, sa pratique consiste à rechercher des correspondances entre certains types d’espaces transitionnels et des états d’esprit équivoques : un escalier, une tour d’observation astronomique, un passage couvert ou un hall d’entrée, deviennent les lieux de projection de sentiments mixtes tels que le vertige (Das Berlin Helikoid, 2013), l’awe, (Awwwe, Jericho, 2016), l’anticipation (Anticipation, Inde, 2017), la panique amoureuse (Agapi, Athènes, 2019), ou la confiance (La Confiance, Athènes, 2021). À l’intersection de l’architecture et de la psychologie, il cherche une définition perturbatrice de la sculpture à travers des fragments d’architecture, des textes, des échelles corporelles variées et des désirs latents. Son oeuvre établit des correspondances entre le langage (l’espace du récit) et la forme (la sculpture) et la forme (la sculpture).

Eric Stephany est également lauréat du soutien à un projet artistique du Cnap 2021 avec son projet « Trust «. Son exposition personnelle à OMS en est le premier chapitre.

Florent Frizet

Commissaires d'exposition

Autres artistes présentés

Un texte de Georgia René-Worms clôt l'exposition sur "invitation" de l'artiste.
Georgia René-Worms est autrice et travailleuse de l’art. Elle développe une écriture expérimentale de l’art, des narrations non fictionnelles où l’autrice s’efforce de représenter honnêtement une expérience subjective sans
prétendre qu’un texte puisse être absolument objectif. Elle considère ses recherches comme des expériences de vies où intimité et travail s’interpénètrent.

Horaires

Heures d’ouverture: Mercredi, jeudi, vendredi, samedi, 14.00 - 20.00

Adresse

One Minute Space Marathonos 71 104 35 Athènes Grèce

Comment s'y rendre

Dernière mise à jour le 13 octobre 2022