ENTREES DANS LA DANSE

Une exposition de cinéma et de vidéo
Exposition
Film, vidéo
La pépinière à Ventenac Ventenac en Minervois

Piccolo film decomposto, Paolo Gioli.

Pour sa cinquième édition, Images Ventenac présente des vidéos, dans lesquelles

les corps se mettent à danser, entraînés par un contexte urbain, activés par une

volonté chorégraphique, un travail de montage, soulevés par la musique ou mus par

le désir de créer un espace à soi...

A travers un choix d'oeuvres d'artistes originaires du pourtour de la Méditerranée,

cʼest le moment particulier où le mouvement devient danse qui est saisi, avec sa

 charge d'humour et de poésie.

Tarifs :

3 euros

Complément d'information

Paolo GIOLI (*1942 à Rovigo, Italie)
Piccolo film decomposto (1986) revisite les images chronophotographiques du XIXe siècle.
Les corps photographiés, blancs et nus, se mettent à danser au rythme d'un montage
stroboscopique. Au-delà de leur succession saccadée, c'est le continuum de « l'entreimage
» qui apparaît. Il dévoile une danse pleine de tensions entre violence et sexualité.

Jordi COLOMER (*1962 à Barcelone, Espagne)
Un crime (2004) met en scène des personnages en marche, portant chacun une lettre
blanche. Le groupe forme un mot et, au rythme saccadé de son avancée et du montage, les
mots s'enchaînent pour former des phrases qui racontent l'histoire d'un crime. Ainsi les
corps véhiculent littéralement le sens et la forme du récit.

Fikret ATAY (*1976 à Batman, Turquie)
Dans Fast and Best (2002), lʼartiste filme les jambes de danseurs folkloriques kurdes à
l'entraînement. Ils portent des jeans et des baskets mais apprennent une danse
traditionnelle. Au-delà de la confrontation du local et du global, les images évoquent aussi
bien des défilés militaires que des lignes du music-hall, les deux subordonnant lʼindividu au
collectif.

Hakima EL DJOUDI (*1977)
Blida (2010) semble nous dévoiler le secret de la naissance de la danse. Filmée dans la
moite intimité d'un hammam d'Istanbul, une femme à la longue chevelure tourne lentement
sur elle-même, en silence, seule. La petite lumière trouble qu'elle tient à la main fait
apparaître l'espace autour d'elle, dessine l'arabesque d'un mouvement. La danse définit
l'espace de sa liberté.

Marc MERCIER (vidéaste et directeur artistique des Instants vidéo, Marseille)
Dans Corrida urbaine (2008), un agent de police palestinien, mi-danseur, mi-matador, règle
la circulation dans les rues de Ramallah, une performance étonnante qui devient danse de
libération.

Autres artistes présentés

Jordi COLOMER, Hakima EL DJOUDI, Fikret ATAY, Paolo GIOLI, Marc MERCIER.

Partenaires

Région Languedoc-Roussillon Département de l'Aude Commune de Ventenac-en-Minervois

Horaires

15-19H., tous les jours sauf Lundi

Adresse

La pépinière à Ventenac 5 route de Saint-Nazaire 11120 Ventenac en Minervois France

Comment s'y rendre

A Ventenac en Minervois, 11120, route de Saint Nazaire, au niveau du N° 5, en sortant de Ventenac (D124). 
Pour accéder à Ventenac en voiture : De Narbonne, on prend la D6113 en direction de Carcassonne. A Villedaigne, on prend la D11 jusqu'à Canet (à droite) puis Ventenac. De Béziers, on prend la D11 direction Montady et Capestang. Après Capestang, la D11 devient D5 jusqu'à Cabezac et le pont sur la Cesse. Peu après, au grand rond-point, on prend la D607 jusqu'à Ginestas (à droite) puis Ventenac. De l'autoroute E80/A61, Toulouse - Narbonne, on sort à Lézignan-Corbières. Sur la D6113 qui contourne Lézignan, on peut prendre la petite route qui va vers Roubia et Paraza (c'est indiqué). Après quelques km, on coupe la D11, on franchit l'Aude, on longe le canal du midi par Roubia et Paraza et on arrive à Ventenac. 

Accès mobilité réduite
Dernière mise à jour le 2 mars 2020