eDS Collectif, Paupières closes, 2009

Biographie

Collectif d'artistes plasticiens créé en 2004 par Eric Le Vergé, Didier Thibault et Stéphane Tesson.
Depuis 2008, EDS COLLECTIF est un duo constitué de Eric Le Vergé & Didier Thibault.
Ils vivent et travaillent à Quimper.

EDS collectif est un duo d'artistes qui travaille les passages entre réel et fiction à partir des lieux où ils interviennent. Les données collectées dans l'environnement immédiat de leurs interventions, servent de matière à des installations ou à des performances dans lesquelles ils incarnent des personnages volontiers burlesques.

Constitué en 2004, EDS collectif regroupe alors trois artistes : Eric Le Vergé, Didier Thibault et Stéphane Tesson. Le sigle EDS qui trouve son origine à partir des initiales des prénoms des artistes, deviendra par la suite Espaces et Déplacements Sporadiques. Transformer les éléments qu'ils rencontrent en les faisant basculer vers d'autres significations est un de leur mode opératoire

La notion d' « espace » est une dimension à laquelle ils portent une réelle attention, que ce soit dans la construction de l'environnement de leurs performances ou dans les expositions auxquelles ils participent. Les « déplacements » sont à prendre au sens physique et mental. Ils introduisent des mouvements sur le mode de l'errance et du nomadisme. Les objets, les actes, les environnements et le langage sont ainsi soumis à des glissements et des appropriations.

« Sporadiques » signifie ce qui apparaît ça et là et de temps à autre, de manière irrégulière.

Ces trois termes pris de façon indépendante ont une définition précise, mais leur association propose une lecture différente et une dérive qui à chaque fois multiplie leur sens.

En 2008, Stéphane Tesson quitte le groupe, le trio devenant duo. En conservant le terme « collectif » après le sigle EDS, Eric Le Vergé et Didier Thibault affirment cette notion comme fondement de leur pratique artistique. Ils décident de poursuivre leurs projets non pas en les juxtaposant mais en les concevant ensemble. Réflexions, propositions, décisions sont toutes prises en commun.

Depuis le début, la performance a constitué l'essentiel de leurs pratiques. Leurs projets leur ont permis d'expérimenter physiquement les lieux dans lesquels ils étaient invités ou d'élaborer des espaces spécifiques pour accueillir ces performances. Les sons, les images, les matériaux qu'ils utilisent dans ces occasions viennent augmenter l'expérience du corps. (...)

Didier Lamandé, Galerie du Dourven, Trédrez-Locquémeau (22), mars 2013.

_____

EDS collectif is an artist’s twosome which works on the passages between reality and fiction, based on the places in which they work.  The data collected in the immediate surroundings of their works serve as the stuff of installations and performances in which they incarnate deliberately farcical characters.  
Formed in 2004, EDS collectif at that time included three artists:  Eric Le Vergé, Didier Thibault and Stéphane Tesson.  The acronym EDS, based on the initials of the artists’s first names, would consequently become Espaces et Déplacements Sporadiques.  One of their forms of modus operandi involves transforming the elements which they come across by making them swing towards other meanings.
The notion of “space” is a dimension to which they pay real attention, be it in the construction of the environment of their performances, or in the exhibitions which they take part in.  The “déplacements” or shifts are to be understood in the physical and mental sense.  They introduce movements in the manner of wandering and nomadism.  Objects, deeds, environments and language are thus subject to shifts and appropriations.
“Sporadiques” signifies what appears here and there and from time to time, in a regular way.
These three terms, taken independently, have a precise definition, but their association proposes a different reading and a drift which in each instance multiplies their meaning.  
In 2008, Stéphane Tesson left the group, so the threesome became a twosome.  By keeping the term “collectif” after the acronym EDS, Eric Le Vergé and Didier Thibault confirmed this idea as the basis of their art praxis.  They decided to pursue their projects not by juxtaposing them,  but by conceiving them together.  Reflections, proposals and decisions are all taken in common.  
From the outset, performance has been the essence of their activity.  Their projects have enabled them to physically experiment with the places to which they were invited, and develop specific spaces to accommodate these performances.  The sounds, images, and materials which they use on these occasions increase the experience of the body.  […]

Didier Lamandé, Galerie du Dourven, Trédrez-Locquémeau, March 2013

Site internet et réseaux sociaux

Source

Documents d'artistes Bretagne - Partenariat Centre national des arts plastiques / Réseau documents d'artistes.

Dernière mise à jour le 2 mars 2020