École supérieure d’art de Cambrai

Nouvelle école : ouverture en 2012

L’École supérieure d’art de Cambrai (Ésac) est un établissement d’enseignement supérieur placé sous la tutelle pédagogique du ministère de la Culture. Cet établissement public de coopération culturelle (EPCC) délivre un enseignement artistique spécialisé en design graphique, développe une activité de recherche et propose un panel d’actions culturelles ouvertes au plus grand nombre. Les études mènent à l’obtention de deux diplômes : le Diplôme National d’Art (DNA, grade Licence), le Diplôme National Supérieur d’Expression Plastique (DNSEP, grade Master). Depuis 2003, l’Ésac propose un enseignement singulier qui ancre la pratique du design graphique dans le champ élargi de la création visuelle et artistique contemporaine.

Discipline
Arts plastiques
Design graphique
Année de création
1782
Statut
EPCC. Présidence : Sylvain Tranoy. Direction : Sandra Chamaret.
Actions culturelles et médiation

L'Ésac propose un programme culturel diversifié avec une programmation de conférences, d'expositions et performances scéniques, visuelles et audiovisuelles proposées à l'école et hors les murs.

Réseaux associatifs

Depuis 2018, l’Ésac est un établissement « composante » de l’entité expérimentale Université Polytechnique des Hauts-de-France (UPHF), tout en conservant ses spécificités, structurations juridiques et financières. Ce rapprochement lui permet notamment de construire des partenariats pédagogiques et de s’appuyer sur le Pôle des relations internationales et le Consortium Erasmus+.

L’École fait partie du réseau des cinq établissements supérieurs d’enseignement artistique de la région Hautsde-France : Ésac Cambrai, option Communication ; Ésä Dunkerque/Tourcoing, option Art ; Ésad Valenciennes, options Art et Design ; Ésad Amiens, options Art et Design ; Le Fresnoy Tourcoing, post-diplôme en art. Ces écoles publiques délivrent toutes des diplômes homologués par le ministère de la Culture et par le ministère de l’Enseignement supérieur.

Intégrée au réseau national des Écoles supérieures d’art (ÉSA), l’Ésac membre actif de l’ANdÉA (Association nationale des écoles d’art). À ce titre, toutes les personnes de l’établissement (les équipes pédagogique et administrative, la direction et les étudiant·es) sont invitées à participer aux colloques et ateliers de travail inter-écoles. 

Partenaires

Ville de Cambrai, Ministère de la Culture, Conseil Régional Hauts-de-France

Tarifs
Frais de scolarité
Adresse
École supérieure d’art de Cambrai 130 allée Saint-Roch 59400 Cambrai France Tél :03 27 72 78 78 bonjour@esac-cambrai.nethttp://www.esac-cambrai.net
Directrice : Sandra Chamaret

Dans le contexte de l’offre régionale, l’Ésac se caractérise par la particularité de son option « Communication ». L’option « Communication » n’est pas à comprendre comme une formation dont les objectifs seraient l’acquisition d’outils de communication au sens propre (vidéo, logiciels d’images et de mise en page, multimédia, etc.), mais comme une formation artistique transversale conduisant à des productions répondant ou non à des commandes. Cela lui permet d’investir les champs de la communication que sont le design graphique en même temps comme des pratiques artistiques qui interroge les champs de la communication et de l’information.

L’objectif de cette option est de former des créateur·rices qui, au delà de leur production, développent une réelle capacité d’analyse critique des dispositifs médiatiques, socio-économiques, et idéologiques et qu’à l’issue de sa formation, l’étudiant·e puisse qualifier sa pratique du design graphique relevant d’une pratique dite d’auteur·rice. À l’issue de cette formation, les étudiant·es peuvent prétendre à des emplois de graphistes en agence, en atelier, au sein de collectivités ou encore d’institutions à vocation culturelles et sociales. Iels peuvent également travailler en milieu culturel et artistique, et notamment au sein des services de médiation ou de communication.

L’école développe deux cursus, autonomes et complémentaires, menant à des diplômes homologués par le ministère de la Culture et par le ministère de l’Enseignement supérieur.

Diplôme National d’Art (DNA, grade Licence/Bachelor), 3 ans
Cette formation de 1er cycle, initiale et généraliste, se décompose ainsi : 

- L’initiation et le perfectionnement aux diverses pratiques et techniques qui couvrent le champ de la communication: design graphique, dessin, création numérique, photographie, édition, impression (gravure, sérigraphie, riso, 3D), vidéo, typographie… mais aussi performances et installations dans l’espace.

- L’enseignement du projet de design graphique, pratiqué par petits groupes (± 15 étudiant·es), selon un cahier des charges défini.

- Des réalisations ambitieuses en contexte réel, grâce aux nombreux partenariats menés par les enseignant·es avec des structures culturelles locales ou régionales.

Diplôme National Supérieur d’Expression Plastique (DNSEP, grade Master), 2 ans
Cette formation de 2nd cycle, complémentaire et spécialisée, se déploie ainsi :

- L’enseignement du projet de design graphique, pratiqué par petits groupes (± 12 étudiant·es), permet de faire éclore des trajectoires personnelles fortes : méthodologies, démarches et écritures graphiques sont issues d’une construction individuelle et singulière. Les projets sont développés dans des conditions réalistes, confrontant l’étudiant·e aux enjeux du design graphique: une commande, un contexte et un public.

- L’initiation à la recherche, à travers la rédaction d’un mémoire personnel en Master 1 et la participation au programme de recherche de l’école (l’archivage de la création numérique), mené en partenariat avec des institutions publiques, régionales et nationales.

- Le développement d’un projet graphique personnel, en fin de cursus, dont le cahier des charges est entièrement défini par l’étudiant·e puis réalisé dans toutes ses dimensions grâce aux ateliers de l’école: prototype, diffusion…

Approche pédagogique
Les diplômes sont ancrés dans une réalité professionnelle puisque l’équipe pédagogique est composée de graphistes, d’artistes et de théoriciennes reconnu·es dans leur domaine, en prise avec des métiers qui évoluent en permanence. De plus, l’école accueille régulièrement des personnalités extérieures: cycles de conférences, expositions, ateliers intensifs (workshops), séminaires, master classes, ateliers de recherches et de création (ARC), professionnalisation. À cela s’ajoutent des visites d’exposition, des voyages d’études et des partenariats extérieurs qui ancrent les projets pédagogiques dans un monde réel.

 

 

Nombre d'étudiants
80
Diplômes dispensés
Dnap communication
Dnat design graphique
Dnsep communication
Conditions d'admission

Le recrutement se fait sur concours d'entrée à partir de JANVIER 2022. 

- soit par la plateforme PARCOURSUP pour les élèves scolarisé·es

- soit directement à l'École par mail.

Le concours d'entrée est prévue le MARDI 5 AVRIL 2022 (inscription au concours avant le 20 mars 2022).

Pour les titulaires du Bac +2, possibilités de s'inscrire en cours de cursus - à partir de la deuxième année - en passant une commission d'équivalence qui est programmée le MERCREDI 8 JUIN 2022.

Programmes de recherche
Programme de recherche : Retour aux sources (RAS) — la création numérique reconsidérée L’objectif du programme est double : d’une part mettre à jour les œuvres simples ou les fragments de codes qui ont fait l’histoire du design interactif ou de l’art numérique, se saisir de ces briques algorithmiques qui les composent pour créer de nouvelles pièces ; et d’autre part, communiquer de manière dynamique et inventive sur la création « in progress », dans une dynamique de partage et de diffusion que porte l’open source, en travaillant avec des formats ouverts, évolutifs mais aussi consultables par le plus grand nombre et qui s’inscrivent dans une volonté de valorisation scientifique. Une pluralité de démarches est ainsi engagée : penser les outils du numérique, travailler avec les supports existants ou considérés comme dépassés, montrer les circulations possibles entre l’analogique et le numérique et sensibiliser par là-même à l’histoire des médiums et des techniques. En initiant à la création « post-analogique », on guide vers une création ouverte, qui prend en compte le patrimoine médiatique du XXe siècle (vidéo, télévision, disque, radio,…), qui ne le considère pas comme une ressource désuète mais l’envisage au contraire comme une ressource opérationnelle compatible avec la création numérique contemporaine. Cette approche collective des outils technologiques semble nécessaire au regard des discours qui défendent l’obsolescence programmée et l’immédiateté. La machine doit être un outil d’émancipation et non pas un outil d’enfermement formel et technique. Les temps forts du programme « RAS » comme les workshops, les expositions hors-les-murs et les restitutions sous forme d’éditions ou de sites Internet permettent aux étudiant·es de sortir des territoires balisés du graphisme, de faire émerger des formes libres et de développer un point de vue critique sur la création numérique. Ateliers de recherche et création (ARCs) Les ARCs proposés en années 3 et 4 représentent une initiation à la recherche par la production de formes plastiques ambitieuses, réfléchies et conçues à partir d’un substrat théorique accompagnant le projet de façon permanente. Cette articulation féconde entre théorie et pratique sensibilise les étudiant·es à l’exigence intellectuelle et à l’échelle des projets attendues en 2nd cycle. Afin de colorer et d’individualiser les parcours étudiants, les ARCs sont au choix : Arts-Scènes-Média (année 3, en partenariat avec l’Opéra de Lille) ou Net Art et Post-Internet (années 3 et 4, en lien avec le programme de recherche RAS). Unité de recherche : Hyper.Local En 2016, les écoles supérieures d’art de Cambrai (option communication), Dunkerque-Tourcoing (option art) et Valenciennes (options art et design) ont réuni leurs programmes de recherche développés en Art et en Design au sein d’une Unité de Recherche (UR) nommée « Hyper.Local », labellisée et soutenue par le ministère de la Culture. Cette unité a la vocation d’interroger, de comprendre et d’expérimenter les pratiques qui impliquent des rapports d’échelle critiques et des créations situées. En outre, elle questionne et rend publics les formats de restitution des programmes de recherche en école supérieure d’art et de design, en impliquant les étudiant·es de 2nd cycle. En octobre 2021, l’Ésac accueille l’événement « Multiplex », conçu comme un forum de la recherche afin de permettre aux équipes dédiées des trois écoles (chercheur·es, artistes, designers, enseignant·es, étudiant·es) de présenter une sélection de projets de manière conviviale : programmes, Ateliers de Recherche et Création, concours et collaborations multiples. Tout au long de la journée, les étudiant·es présentent leur production selon une programmation préétablie: accrochage, vidéos, performances… Ils et elles prennent ainsi à bras-le-corps la médiation de l’événement et accueillent le public extérieur.

PARTENARIATS

Autres

Selon les ateliers et les années, les enseignant·es élaborent différents partenariats, avec des structures cambrésiennes ou plus lointaines : scientifiques (Le Labo, l’INA de Lille), artistiques (le festival Fig. de Liège, l’Opéra de Lille, le théâtre le Phénix de Valenciennes), pédagogiques (l’UPHF, le Service d’architecture et du patrimoine, le Musée des Beaux-Arts, le Centre régional de la photographie de Douchy-les-Mines)… entre autres.

Dernière mise à jour le 15 novembre 2021