DIWÃN DES MOTS VOYAGÉS. ÉCRITS ET ORALITÉS

Une aventure sur des mots venus par la Méditerranée
Exposition
Arts plastiques
La compagnie, lieu de création Marseille

© Muriel Modr, 2016

Muriel Modr propose une exposition-atelier. 
Depuis novembre le 29 novembre 2012 un groupe d’une trentaine de femmes, des enfants et l’artiste Muriel Modr se retrouvent pour des rendez-vous d’échanges sur les mots français d’origine méditerranéenne et arabe.

Cette interrogation poétique et imagée est une récolte des connaissances de terrains plus ou moins enfouies hors des champs universitaires (le va-et-vient d’un champ à l’autre est précisément l’un des gestes politiques de la proposition). L’exposition met en installation différents éléments et documents source, dessin, textes, photographies, cartes, bande son (souvent issus de l’édition concomitante) qui constituent un cheminement. Le projet comme l’échange est sans fin, des nouvelles pistes surgissent toujours. D’autres s’en empareront pour les prochaines étapes.
On retrouve encore dans cette proposition de Muriel Modr : une hétérogénéité des matériaux qu’elle réunit, le disparate propre à la vie, avec sa part de parcimonie, d’inscription ; l’exigence de continuité poétique, esthétique et politique qui permet, grâce un savoir-faire singulier, de tisser entre ces éléments des rapports de lisibilité autres des histoires, qui reconfigurent les places de la société (c’est autre chose que l’éternelle histoire des vainqueurs qui est ressassée par les manuels scolaires et les médias). Le moindre trait posé sur la feuille de papier par un participant devient grand - comme si Muriel Modr avait inventé une loupe qui permet de dépasser l’inégalité d’échelle des représentations et de leurs effets directs sur le réel. Pendant les 2 mois de l’exposition l’artiste sera très présente pour accueillir des groupes (écoles, associations…) et continuer le mouvement des mots du Diwãn.

••• « L’installation reprend en partie la forme des ateliers dans les différentes rencontres à Gardanne et résidence dans le centre social Agora à Marseille. 
Elle restitue une part des collectes, des documents et fragments des différentes participations.
Dessin proposition de l’artiste : la carte superposition des routes de la soie jusqu’aux dernières colonisations. 
Des photographies de portefeuille
une double projection comme : - projeter - prises de vues — suspendu de l’intime au collectif - 
On pourrait dire aller faire connaissances 
Comme tirer un fil.
Il y a plusieurs pistes de traduction
Suivant l’endroit où l’on se pose on ne raconte pas la même histoire.
Il y a des lectures - des regards - des silences - des chants de rire - des retenues - des propositions en forme de ponts 
Des paysages et des frontières naturelles traversées par les caravanes et des rencontres aux caravansérails, des frontières artificielles, économiques, politiques, mentales.
Des pages qui ne sont pas numérotées
Ecrits et Oralités
Matelas en arabe veut dire se poser là quelque part à un endroit 
carte sonore à écouter près de la photographie extraite du film qui aurait pu se réaliser lorsque nous avons eu l’idée de partir en car au mois d’avril 2013 avec les femmes de Gardanne et les enfants à Carry en bord de mer pour installer notre diwãn sur le matelas - mathra qui se forme chaque année en épaisseur d’algues et pour le mot récif - râsif.
au centre de l’installation
Une grande table entourée de sièges pour prolonger le diwãn avec les visiteurs
Au centre, des mots et des objets, des rebonds »
M.M.

Tarifs :

entrée libre

Artistes

Partenaires

réalisation partagée avec des femmes de l'association Contacts de Gardanne et du centre social Agora de Marseille. En collaboration avec Alain Castan, la Courte Échelle/Édition Transit

Horaires

du mercredi au samedi, de 15h à 19h, et sur rendez-vous

Adresse

La compagnie, lieu de création 19 rue Francis de Pressensé 13001 Marseille France

Comment s'y rendre

Dernière mise à jour le 2 mars 2020