Didier Clain

Biographie

ExtraitTexte: Secteur(s) Réciproque(s) par Caroline De Fondaumière

Didier CLAIN, pourtant natif de La Réunion expose pour la première fois dans son île natale.

(...)  « Secteurs réciproques » parle déjà de territoires, d’espaces, de lieux différents et pourtant équivalents ; d’Aller/Retour, de va-et-vient, en quelque sorte, et souligne ce goût des longues traversées.

Des Allers-retours, des voyage, des espaces, des mouvements : c’est son histoire. L’artiste mêle son histoire personnelle à sa recherche esthétique dans ce que Harald Szeemann en 1972 avait qualifié de « Mythologies individuelles » regroupant ainsi les artistes de plus en plus nombreux pour lesquels il importait le mêler l’art et la vie.

C’est un artiste multimédia ; il nous propose, des dessins, des photographie, une installation, des vidéographies ; des œuvres éphémères.

Son travail photographique et vidéographique sont très liés et on peut dire : Qu’il photographie comme un vidéaste et qu’il fait de la vidéo comme un photographe avec ce grain brûlé des cameras de surveillance : elles sont de l’ordre du contemplatif : on attend il ne se passe rien : c’est un moment suspendu ! Dans « Secteurs réciproques » se croisent donc autobiographie et fiction, métaphores et utopies mais garde pour trame l’artiste lui-même dans une histoire réappropriée et détournée poétiquement. (...)

Source

Artothèque ECLA

Dernière mise à jour le 2 mars 2020