Deux nouvelles commandes d'œuvres à Liliana Motta et Reto Pulfer

À L'OCCASION DE L’EXPOSITION « TRANSHUMANCE »

Liliana Motta,<i>Dehors</i>, 2017
Installation paysagère. Commande du Cnap en dépôt au Ciap.
© Liliana Motta / Cnap / Photo : artiste

Reto Pulfer, <i>Antares-Mulde LS (Star-Rise Alignment)</i>, 2017
Œuvre installée sur l’île de Vassivière. Commande du Cnap en dépôt au Ciap.
© Reto Pulfer / Cnap / Photo : Aurélie Mole

Reto Pulfer, <i>Antares-Mulde LS (Star-Rise Alignment)</i>, 2017
Œuvre installée sur l’île de Vassivière. Commande du Cnap en dépôt au Ciap.
© Reto Pulfer / Cnap / Photo : Aurélie Mole

Liliana Motta,<i>Dehors</i>, 2017
Installation paysagère sur l'Ile de Vassivière. Commande du Cnap en dépôt au Ciap.
© Liliana Motta / Cnap / Photo : Aurélie Mole

Liliana Motta,<i>Dehors</i>, 2017
Installation paysagère sur l'Ile de Vassivière. Commande du Cnap en dépôt au Ciap.
© Liliana Motta / Cnap / Photo : Aurélie Mole

Liliana Motta,<i>Dehors</i>, 2017
Installation paysagère sur l'Ile de Vassivière. Commande du Cnap en dépôt au Ciap.
© Liliana Motta / Cnap / Photo : Aurélie Mole

Avec un champ d’action élargi et un esprit d’expérimentation, la commande permet la réalisation d’œuvres inédites, sur des terrains artistiques et culturels des plus variés. À l'occasion de « Transhumance », exposition au Centre international d'art et du paysage de Vassivière à partir du 25 juin 2017, ce sont deux nouvelles installations à protocole, commandées par le Cnap, à Liliana Motta et à Reto Pulfer, qui sont activées pour la première fois dans le Bois de sculptures. Elles trouvent naturellement leur place dans le paysage, à l’instar des autres œuvres du Cnap en dépôt au Ciap telles que celles de Dominique Petitgand.

L’objectif de ce nouveau programme de commande est de proposer des œuvres destinées à l’espace public, notamment extérieur, qui puissent être installées sur un site pour une courte durée (de un à trois ans) et circuler aisément sur le territoire. Le Cnap quant à lui conserve l’ensemble des instructions, permettant la recréation de l’œuvre à chaque nouvelle étape.
_

LILIANA MOTTA, DEHORS, 2017
Artiste botaniste, Liliana Motta réalise des interventions in situ discrètes qui visent à faire évoluer notre relation au vivant, au paysage, en un mot au « dehors ». Pour ce projet, mené, avec le Laboratoire du dehors, pour la première fois à Vassivière, elle choisit de créer une lisière entre la forêt et le chemin qui borde l’île. Dans le respect de la charte paysagère du pays de Vassivière (2004-2005) de Gilles Clément, elle envisage différents actes jardiniers modestes et éphémères comme amender et soigner les sols ou encore stimuler et contrôler la végétation spontanée. À la manière des « théâtres de verdure » du XVIIe siècle, cette zone inclinée, avec vue sur le lac, devient un lieu de rencontres et d’échanges qui évoluera à mesure des interventions spontanées et des propositions des professionnels invités. L’enjeu est de réconcilier une gestion environnementale économe et différenciée, qui tient compte des êtres vivants sur place, avec l’histoire du site.

RETO PULFER, ANTARES-MULDE LS (STAR-RISE ALIGNMENT), 2017
Les peintures, dessins, installations et performances que Reto Pulfer crée, à partir de matériaux précaires et recyclés, nous transportent dans des mondes intérieurs et habités. Pour Antares-Mulde LS (Star-Rise Alignment), qu’il réalise pour la première fois sur l’île de Vassivière, il propose une intervention paysagère qui sublime le lever de l’étoile Antarès, la supergéante rouge. Composée de pierres et de plantes sauvages locales disposées dans un large fossé, l’installation ostentatoirement artificielle évoque un temple antique voué à être envahi par la nature. L’artiste s’est inspiré également du temple de Karnak, dont la partie consacrée au dieu du soleil égyptien Amon-Rê est alignée parfaitement sur l’apparition du soleil, le jour du solstice d’hiver. Reto Pulfer a, ici, sélectionné des variétés précises de plantes : le thym car il évoque le changement et le temps (en anglais thym se dit thyme et se prononce comme time [temps]), l’ortie à la fois espèce urticante et comestible, le piment aussi rouge qu’Antares et la fougère, une plante ancestrale à rhizome présente aussi dans les romans de science-fiction qu’il écrit.

Artiste(s) associé(s)
Dernière mise à jour le 24 octobre 2019