A day in the life of Africa à la Fnac Forum des Halles

Exposition
Photographie
GOBELINS, l'école de l'image Paris 13
Le 28 février 2002, cent photojournalistes partent appareil numérique au poing explorer en une seule journée, sous l’angle de leur choix, le continent noir. Leur ambition ? Rencontrer l’Afrique et nous en révéler en instantané un portrait vivant, complexe et nuancé... Ce travail est un véritable témoignage d’amour et de soutien à l’Afrique et à ses 650 millions d’habitants. Résultat : un livre « Un jour dans la vie de l’Afrique » dont les bénéfices de la vente seront intégralement consacrés au financement de programmes d’éducation sur les problèmes de santé en Afrique, dont le Sida. L’exposition présentée en partenariat avec la Banque Mondiale et le soutien de Pfizer et des Hôtels Méridien, est une sélection des photographies extraites de ce livre.

Complément d'information

A day in the life of Africa

photographies de Jeffrey Aaronson -Yann Arthus-Bertrand - Jane Evelyn Atwood - Bruno Barbey - Peter Bialobrzeski - Jodi Bieber - Alexandra Boulat - Seamus Conlan - Jean-Claude Coutausse - Frank Fournier - Mariella Furrer - Tim Georgeson - Liz Guilbert - Stanley Greene - Lori Grinker - Louise Gubb - Benoit Gysembergh - Temba Hadebe - Ron Haviv - Robert Holmes - Françoise Huguier - John Isaac - Fanie Jason - Ed Kashi - Nick Kelsh - Douglas Kirkland - Joachim Ladefoged - Daniel Lainé - André Lambertson - Michael S. Lewis - Gerd Ludwig - Pascal Maitre - Alex Majoli -- Jean-Luc Manaud - Victor Matom - Dilip Mehta - Suzan Meiselas - Pierrot Men - Gideon Mendel - Doug Menuez - Pedro Meyer - Per-Anders Pettersson - Larry C. Price - Noël Quidu - Chris Rainier - Patrick Robert - Sebastiặo Salgado - Jeffery Allan Salter - Lougue Issoufou Sanogo - John Stanmeyer - George Steinmetz - Tom Stoddart - Guy Tillim - Peter Turnley - Patrick Zachmann - Francesco Zizola.

L’Afrique est un continent d’une incroyable richesse humaine, culturelle et naturelle, où se côtoient tradition et transformation. Terre chère au coeur de millions de personnes, l’Afrique est aussi, en cette aube du XXIe siècle, prête à un nouveau départ.

Certes, les Africains sont aux prises avec des difficultés qui décourageraient même les nations les plus riches et les plus puissantes. Les conflits meurtriers qui continuent de déchirer le continent infligent d’effroyables souffrances aux populations et jettent des millions de personnes sur les routes qui vont grossir les rangs des réfugiés et des déplacés. Ils désorganisent complètement la vie économique et font fuir les investisseurs, même dans les pays qui ne sont pas directement affectés. Plus meurtrière encore que les guerres, la pandémie de sida sollicite les services de santé publique bien au-delà de leurs capacités.

La plus grande pauvreté sévit partout. L’écrasant fardeau de la dette, l’insuffisance de l’aide internationale et les barrières douanières élevées contre les produits locaux sont autant d’obstacles qui empêchent les pays africains d’être compétitifs dans l’économie mondiale. Pour trop d’Africains, survivre est une âpre lutte quotidienne.

Certaines régions, plus nombreuses qu’on ne le croit généralement, enregistrent toutefois des progrès spectaculaires. La majorité des Africains vit aujourd’hui dans des pays dont les dirigeants ont été élus démocratiquement et doivent répondre de leurs actes. Ceux qui ont tenté de revenir sur ces acquis démocratiques se sont heurtés à la vive résistance de populations déterminées à faire respecter leurs droits. Une société civile dynamique est en train de naître, qui a su s’affranchir du lourd héritage du colonialisme et de la dictature qui ont longtemps réduit les populations au silence. Les nations africaines ont entrepris de réformer leur économie et font tout pour encourager la créativité et l’esprit d’entreprise de leur population. Elles se dotent de programmes novateurs et mènent d’incessantes campagnes d’information et d’éducation pour venir à bout du sida. Enfin, elles commencent à exploiter les possibilités qu’offre l’Internet dans le domaine de l’éducation, de la santé et du commerce. Les Africains ont clairement affiché leur soif de paix, de stabilité et de développement, et ils sont résolus à faire ce qu’il faut pour devenir maîtres de leur destin.

Une journée dans la vie de l’Afrique brosse un portrait complexe et nuancé de notre continent. Ces images magnifiques et profondément émouvantes viennent nous rappeler qu’en dépit des maux qui affligent certaines régions du continent, il existe des lueurs d’espoir, de même que des avancées concrètes. Dans leur grande majorité, les Africains oeuvrent en faveur du changement et leurs efforts commencent à porter leurs fruits dans bien des endroits. Pour sa part, l’Organisation des Nations Unies défend depuis longtemps les droits des Africains, plaidant pour le progrès et l’autosuffisance du continent. Je veux espérer que la dignité et la force d’âme qui transparaissent à travers ces pages encourageront toutes les personnes de bonne volonté à soutenir le combat des Africains pour une vie meilleure, droit inaliénable de tout être humain.

Kofi A. Annan
Prix Nobel de la Paix
Secrétaire général des Nations Unies

Introduction du livre « Un jour dans la vie de l’Afrique » aux éditions Filipacchi, qui accompagne l’exposition

Autres artistes présentés

Exposition collective

Horaires

10h-19h30

Accès mobilité réduite

Oui

Adresse

GOBELINS, l'école de l'image 73 boulevard Saint-Marcel 75013 Paris 13 France

Comment s'y rendre

Dernière mise à jour le 2 mars 2020