...dans la ville...(1)

Exposition
Arts plastiques
espace 36 Saint-Omer

Boris ACHOUR,

L'association espace 36 mène depuis plus de trois ans une série de réflexions sur la Cité, comprise dans son acceptation à la fois territoriale (une architecture, un patrimoine, un environnement naturel) et sociale (ses habitants, leur espace de vie et les relations qu'ils entretiennent avec l'art). Ces recherches ont été ponctuées de créations de plasticiens de l'image (photographies, vidéo, dessins) notamment lors des résidences d'artistes et de nombreuses collaborations avec d'autres lieux à Saint-Omer tels que les musées, la bibliothèque ou le service du patrimoine. Cette exposition organisée en collaboration avec le Fonds régional d'art contemporain Nord-Pas de Calais propose une réflexion sur la ville et la relation que les artistes entretiennent avec elle.

Complément d'information

Comment définir la ville ?
Architecture et territoire
La ville est un territoire cohérent et structuré, pourtant morcelé en quartiers, strié de passages et de rues, rythmé de façades lumineuses ou délabrées. Cet espace dense incite les artistes à une prospection, une déambulation urbaine, s'imprégnant de l'atmosphère de la ville. De ce maillage architectural en constante évolution se dégage une charge émotionnelle (P. Downsbrough). Certains artistes en révèlent des aspects incongrus (L. Friedlander) ou linéaires dessinant un paysage à la beauté banale et familière (F. Lefever, J. Wall). Les lumières naturelles ou artificielles, omniprésentes dans les grandes métropoles, soulignent les arêtes des bâtiments ou animent une façade (R. Guerrin).


Comment vivre la ville ?
Appropriation de la ville
Dans ce territoire parfois hostile, l'homme tente de vivre, de s'épanouir, d'y " faire son nid ". Parfois il erre, faisant de la ville son seul refuge, arpente ses rues ou la colore, taguant ses murs de multiples teintes. L'espace urbain devient une scène de théâtre aux allures surréalistes où les personnages sont tantôt fantastiques, tantôt dramatiques (J. Koudelka, R. Kalvar).
Reste t-il une parcelle désertée ? Elle sera investie par les jeux d'enfants. Observateurs attentifs, les artistes nous dévoilent la magie de notre quotidien s'attardant sur des regards, des gestes et des postures (C. Melin). L'intention avouée est de saisir l'instant, d'arrêter le temps.

Comment apprivoiser la ville ?
Mise en scène
La ville dense et solitaire, énergique et inquiétante, devient un terrain d'investigation et de recherche. Apprivoiser la ville, est peut-être jouer et devenir complice avec elle. Finalement, le jeu ne serait-il pas de se mettre en scène dans ce grand théâtre à ciel ouvert ? Certains artistes s'approprient cet environnement pour mieux le questionner. La mise en scène de l'image et la parfaite maîtrise de ce territoire donnent naissance à de multiples histoires (J. Gage, D. Michals). Toutefois, la ville peut être le témoin d'expériences physiques et de performances. Ces perturbations légères transposent l'espace urbain vers la poésie et l'humour (B. Achour, M. Snow).
Peut-être pour mieux nous apprendre à regarder et à aimer la ville ?

Autres artistes présentés

Jenny Gage
Lee Friedlander
Michael Snow

Partenaires

En partenariat avec le Fonds régional d'art contemporain du Nord-Pas de Calais.

Horaires

mardi-samedi / 15h-18h

Adresse

espace 36 36 rue Gambetta 62500 Saint-Omer France

Comment s'y rendre

Dernière mise à jour le 2 mars 2020