Croiser le portrait

L'ISDAT INVITE LE FIDMARSEILLE
Manifestation/Festival
Film, vidéo
École d’enseignement supérieur des beaux-arts et du spectacle vivant Toulouse

Complément d'information

L’ISDAT, Institut Supérieur des Arts de Toulouse, a décidé de convier le FIDMarseille, festival international de cinéma, à trois journées de programmation intense. Quand ? Du 23 au 25 janvier. Où ? Dans trois lieux. À l’auditorium de l’École, d’abord, pour des projections matinales répétées. À la Cinémathèque, le 23, pour trois séances. Et enfin, au cinéma Le Cratère, les 24 et 25, de 14 h à 22 h. Au programme ? Des films récents et inédits, multipliant les provenances géographiques : Autriche, Liban, Thaïlande, Belgique, Allemagne, États-Unis, Espagne, Chili, Mexique, Mali, Japon, Afrique du Sud, Cameroun, Suisse, ou encore la clinique de La Borde, les banlieues lyonnaise et parisienne, etc. Sans oublier quelques classiques signés Otto Preminger, Guy Debord et Raoul Ruiz. L’ensemble mêle fictions, documentaires et films d’artistes, réunis autour d’un motif : Croiser le Portrait.

Derrière chaque visage, pour qui sait voir, suggérait Baudelaire, un roman possible. Aux fils scénaristiques infiniment déroulés, substituer la concentration, celle d’une palette délibérément resserrée pour ouvrir vers des destinées racontées ou devinées, chantées ou chuchotées, assénées ou mutiques, manifestes ou secrètes. Mais si l’exercice du portrait offre un cadre générique, il est loin de garantir une identité fixe. Au contraire. Les surfaces miroitent, des troubles s’y agitent, voilà les contours des figures se brouiller et la clarté de l’image inquiétée. Ce sera, par exemple, un triple portrait des États-Unis. Dévoilés dans l’hébétude de leur Sud par le cinéaste culte Harmony Korine, côté ville, et côté fleuve par l’artiste Élise Florenty. Ou la poussière de leurs éclats rassemblés en mosaïque par Arnaud des Pallières.

Ce sera la zoologie fantastique africaine d’hier éclairée par Marie Voigner et celle de demain par Neil Beloufa. Ce sera Roland Barthes traversé par la musique selon l’artiste flamande Manon de Bœr. Le cinéaste activiste japonais Masao Adachi accueilli dans sa nuit par Philippe Grandrieux et dans ses soleils par le super 8 d’Éric Baudelaire. Un hôtel désaffecté à Bangkok où Apichatpong
Weerasethakul a invité des fantômes à bavarder sur l’oreiller. Les témoignages de prisonniers libanais archivés par Joana Hadjithomas et Khalil Joreige.

Mais ce sera aussi : Fukushima surveillé par l’œil de la TEPCO, le déménagement de la maison de Garcia Lorca à Grenade, la reconstitution d’un tableau de Duccio, Rosebud en Suisse, Daniel Johnston a capella, un saxophoniste en suspension dans le ciel berlinois, la voix de Blanche-Neige, l’autobiographie de Sylvia Kristel, les routes sinueuses d’un trader crapuleux, les pensionnaires mélomanes du foyer Léone Richet, de jeunes mexicains mimant les rites de leurs aînés trafiquants, l’autoportrait sur VHS de Simone Fattal. En bref, il s’agit, avant tout, de s’aventurer sur les chemins du monde, et d’explorer les possibles d’un art d’aujourd’hui : le cinéma.

En précisant que toutes les séances seront présentées et débattues, dont plusieurs en présence de réalisatrices et de réalisateurs, nous nous réjouissons de vous faire partager ces découvertes en ce début 2013. Et nous tenons à remercier l’Institut Supérieur des Arts de Toulouse, son directeur Yves Robert et son équipe, d’en permettre l’occasion précieuse, ainsi que ses partenaires de diffusion, la Cinémathèque de Toulouse et le cinéma Le Cratère.

Jean-Pierre Rehm
Délégué Général du FIDMarseille

Partenaires

Le FIDMarseille, la Cinémathèque de Toulouse et le cinéma le Cratère

Horaires

M E R C R E D I 2 3 · 0 1 · 1 3 — 10 h, ISDAT : Pierre Huyghe, Manon de Bœr / 14 h, ISDAT : Anri Sala, Thomas Fürhapter / 16 h 30, Cinémathèque de Toulouse : Guy Debord, Eric Baudelaire / 19 h, Cinémathèque de Toulouse : Guy Debord, Philippe Grandrieux / 21 h, Cinémathèque de Toulouse : Raoul Ruiz, Otto Preminger. J E U D I 2 4 · 0 1 · 1 3 — 10 h, ISDAT : Edgardo Aragon, Elise Florenty & Marcel Türkowsky / 14 h, Cratère : Pere Portabella, Apichatpong Weerasethakul, Gaëlle Boucand / 16 h, Cratère : Neil Beloufa, Marie Voignier / 18 h, Cratère : Khalil Joreige & Joana Hadjithomas / 20 h, Cratère : Arnaud des Pallières. V E N D R E D I 2 5 · 0 1 · 1 3 — 10 h, ISDAT : Nicolas Boone & Olivier Bosson / 14 h, Cratère : Les Frères Lumière, Philippe Rouy, Jose Luis Torres Leiva / 16 h, Cratère : Manon de Bœr, Christophe Bisson, Simone Fattal / 18 h, Cratère : Andy Guérif, Nazim Djemai / 20 h, Cratère : Peter Friedl, Harmony Korine.

Adresse

École d’enseignement supérieur des beaux-arts et du spectacle vivant 5, quai de la Daurade 31000 Toulouse France

Comment s'y rendre

Dernière mise à jour le 2 mars 2020