Conversations Volume 3 de Rémi Coignet, publié aux éditions The Eyes Publishing

Soutien à l'édition 2019
Parution
Couverture de l'ouvrage Conversations 3 de Rémi Coignet

Conversations est un ouvrage d’entretiens avec des photographes contemporains, menés par Rémi Coignet, critique de livres photo. Depuis 2014, date de parution du premier volume, il s’agit de donner une place de choix aux photographes, pour qu’ils puissent faire entendre leur voix dans le domaine de l’édition, souvent oubliés au profit de celles des critiques, journalistes et commissaires.

Photographes, éditeurs ou designers graphiques sont invités à revisiter leur travail et révéler leurs intentions. Au cours des entretiens, une géographie de la photographie contemporaine est esquissée dans la continuité de deux volumes précédents, Conversations, publié en 2015, et Conversations 2, publié en 2016.
 
Ce troisième volume fait la part belle à des photographes particulièrement intéressés par l’édition et le travail éditorial. Les photographes discutent ainsi pleinement de leur projet éditorial, de leur vision du livre photo, de son importance dans leur pratique photographique. Rémi Coignet interroge aussi des éditeurs photo afin de faire entendre leurs voix sur un secteur trop peu représenté.
 
Le projet a reçu le soutien à l'édition du Cnap 2019.

Conversations, Vol. 3
Rémi Coignet
Format 13 x 20 cm
304 pages
Français/Anglais

Extrait d’entretien avec Sophie Calle

    Rémi Coignet : La vie de la plupart des gens est très banale. J’ai la sensation que bien souvent vous glissez un grain de sable dans la banalité pour voir s’il va se passer quelque chose d’intéressant. Je pense par exemple à Où et quand ? ou au fait de suivre un homme jusqu’à Venise…

    Sophie Calle : Oui, mais en même temps je raconte des choses banales. Un homme qui s’en va, une mère qui meurt, des ruptures. Mais, il y a également tous les travaux qui ne portent pas sur moi : un tableau volé, un aveugle. Tout le monde dans cette pièce a été quitté une fois, reçu une lettre de rupture ou un coup de fil ou un SMS maintenant…

Extrait d’entretien avec Antoine d’Agata

    Rémi Coignet : Il me semble que tu as écrit quelque part que tu vis ce que tu photographies, et photographies ce que tu vis.

    Antoine d’Agata : Oui. Cette relation est complexe, impure. Il n’y a pas d’équilibre possible. À aucun moment on ne peut atteindre un équilibre, une balance, une harmonie. Toujours la vie ou la photographie prend le dessus. Je me débats en permanence pour tenter de trouver cet équilibre impossible. Cette tentative même vaut d’être vécue. Je pense qu’elle rend l’expérience plus intense parce que la distance photographique permet une intelligence du moment vécu qui le rend plus profond, plus ambigu.

Extrait d’entretien avec William Klein

    Rémi Coignet : Dès ce premier livre, la typographie joue un rôle essentiel, et elle le sera dans tous vos livres, comme dans les génériques de vos films. Quel est son rôle pour vous ?
    
    William Klein : La peinture de l’époque était à l’orée du Pop et la typographie était essentielle. Il y a même certaines photographies que j’ai conçues volontairement ainsi. Pendant une journée, j’allais écumer la typographie de la ville de New York.

Des entretiens avec :

LAURENCE AËGERTER
JULIAN BARON
SOPHIE CALLE
EDMUND CLARK
ANTOINE D’AGATA
AMAURY DA CUNHA
MISHKA HENNER
WILLIAM KLEIN
SUSAN MEISELAS
PINO MUSI
SOPHIE RISTELHUEBER
DAYANITA SINGH
CARLOS SPORTTORNO
KAJTA STUKE &
OLIVER SIEBER
PIERRE VON KLEIST
DONOVAN WYLIE

Dernière mise à jour le 23 juin 2020