Clôtures et Frontières

Exposition
Film, vidéo
La pépinière à Ventenac Ventenac en Minervois

Adrian PACI, The Column, 2013

Prologue : La frontière entre les deux Corées, zone démilitarisée (DMZ), est un endroit où l'homme est interdit d'accès et où la nature a repris ses droits.

Dans 489 Years Hayoun Kwon retranscrit en images de synthèse la réalité d'un lieu qui n'est atteignable que par l'esprit...

"Au début était la peau" écrit Régis Debray dans son Eloge des frontières : sans limite, nous n'existerions pas, la frontière sert à faire corps.

Et c'est le mur qui entoure la cité grecque qui définit la zone du politique : "Sans la loi-muraille, un domaine public  ne peut pas davantage exister qu'un terrain sans palissade" (Hannah Arendt,Condition de l'homme moderne). L'ordre même de la ville repose sur le fantasme d'un mur stable : à la veille du Shabbat, les juifs ultra-orthodoxes de Jérusalem érigent une frontière artificielle en tirant des barrières au milieu des rues. Dans Shabbat 2008 de Nira Pereg, leurs gestes et leurs manoeuvres s'apparentent à un rituel et cette chorégraphie étrange fige progressivement l'espace, générant exclusion et inclusion : un univers social à vif.

En réponse aux stratégies d'appropriation israéliennes, mur et état d'urgence, les palestiniens rencontrés par Till Roeskens dessinent les cartes de leur enfermement subi et de leur "résistance par contournement". Les vidéocartographies sont la réplique en paroles dessinées à l'intrusion violente des frontières de béton infranchissables.

 

Mais la bonne frontière prend une dimension éthique indispensable dans l'histoire tragique du monde. Les centaines de milliers de réfugiés espagnols, vaincus et épuisés qui fuyaient la répression franquiste et les bombardements voyaient le passage de la frontière française comme le moment de leur salut. Sans frontière il ne peut y avoir ni asile ni hospitalité et dans le film documentaire de L. LLech et L. Isambert, l'Exode d'un peuple, les panneaux signalétiques de la frontière, leitmotiv du film, montrent l'importance de leur rôle structurant l'espace et l'histoire.

La frontière a cette vertu de "charmer la route" (R. Debray) en mettant sous tension le moment de la traversée. Rite de passage ou embarquement pour Cythère, il y a un peu de tout cela dans l'oeuvre de Bruno Boudjelal, Harragas, mosaïque de petits films de téléphones portables réalisés par les jeunes algériens qui franchissent clandestinement la Méditerranée en Zodiac.

 Savent-ils qu'ils seront profondément changés dans leur être?  Les frontières transforment ceux qui les franchissent, ils seront sculptés comme le bloc de marbre chinois qui, au fond de la cale d'un bateau-atelier en route pour l'Europe, devient une parfaite colonne corinthienne. The Column d'Adrian Paci est le récit fabuleux d'une métamorphose à la croisée de la logique capitaliste du profit (la production à "flux tendu") et d'une moderne odyssée transfontalière.

 

 

 

 

Tarifs :

3 euros

Commissaires d'exposition

Autres artistes présentés

Adrian PACI, Nira PEREG, Bruno BOUDJELAL, Till ROESKENS, Hayoun KWON, Louis LLECH/ Louis ISAMBERT

Partenaires

Région Midi Pyrénées/Languedoc Roussillon Grand Narbonne Département de l'Aude

Horaires

15 h / 19 h tous les jours sauf Lundi

Adresse

La pépinière à Ventenac 5 route de Saint-Nazaire 11120 Ventenac en Minervois France

Comment s'y rendre

Accès mobilité réduite
Dernière mise à jour le 2 mars 2020