Casanova forever

33 expositions en Languedoc-Roussillon
Manifestation/Festival
Arts plastiques
Frac Occitanie Montpellier Montpellier

Organisée à l’initiative de la Région Languedoc-Roussillon, pilotée par le Frac en partenariat avec de nombreuses institutions publiques et privées, dédiées ou non à l’art contemporain, Casanova forever propose un parcours de 33 expositions à travers le territoire régional. Après le vif succès de Chauffe, Marcel ! en 2006 et de La dégelée Rabelais en 2008, c’est à la figure de Giacomo Casanova que la Région Languedoc-Roussillon dédie cette année sa manifestation pour l’art contemporain. Outre les institutions, le projet fédère un ensemble important de galeries et de collectionneurs. Commissariat général : Emmanuel Latreille Inauguration officielle Samedi 19 juin 2010 à 19 h Musée Régional d’Art Contemporain Languedoc-Roussillon (Sérignan) Inauguration officielle à Montpellier Jeudi 24 juin 2010 à 19 h Promenade du Peyrou (sous réserve) Inauguration officielle à Nîmes Samedi 3 juillet 2010 à 19 h École supérieure des beaux-arts de Nîmes Envisager de réaliser des expositions d’art contemporain à partir de la figure de Casanova consiste moins à retrouver des thèmes qui auraient été particulièrement liés à sa vie (le sexe, le jeu, l’argent, le voyage, la magie…) qu’à donner à voir dans la création artistique contemporaine des « parcours singuliers » témoignant de cette même liberté enfantine, cette innocence du jeu qui provoque surprise, étonnement et bonheur. Casanova étant une figure éminemment individuelle, il est judicieux d’identifier des artistes qui ont cette même liberté de touche-à-tout, ou qui savent construire des lieux où l’étonnement du spectateur est au rendez-vous. Bien sûr la dimension du corps et du plaisir sexuel n’est pas oubliée, mais elle est traitée comme tout autre, avec une immense simplicité et un complet rejet de la transgression, de la provocation et, surtout, de la vulgarité. L’espace public est également investi par des productions étonnantes qui rappellent que Casanova est bel et bien un voyageur, un homme de compagnie et de société. Enfin, un aspect à ne pas négliger est celui de la présence d’artistes femmes dans au moins la moitié des expositions : la raison en est moins la question moderne de la parité, que celle qui devrait poser l’équivalence de la liberté de l’homme au XVIIIe siècle et celle de la femme au début du XXIe. Si l’homme avait la prérogative du jeu au XVIIIe, il est certain que les femmes sont d’aussi excellentes partenaires du jeu social contemporain, ce qui est de nature à contribuer au « bonheur » des êtres. Casanova forever devrait en faire aisément la preuve. Un programme de rencontres, projections et concerts exceptionnels se déroule tout au long de l’été (programme complet sur le site du Frac). Sur le parcours des expositions, et en lien avec les œuvres, des conférences et des lectures de « casanovistes » donnent un éclairage particulier sur la vie et l’œuvre de Casanova. Ces rencontres sont organisées grâce à la complicité de Jean-Claude Hauc et au soutien de l’association RESzone (Montpellier). Avec la participation de : Helmut Watzlawick, Gabriel Matzneff, Gérard Lahouati, Jean-Didier Vincent, Philippe Lekeuche, Jean-Marc Bourg, Didier Mahieu ; et les lectures de : Franck Delorieux, Max Guedj, Gérard-Georges Lemaire, Jean-Ristat, Henriette Torrenta. Pour la première fois en Région Languedoc-Roussillon, la musique rejoint les arts visuels pour offrir un programme extraordinaire dédié à Casanova : à Sète, Sérignan et Salses-le-Château, cinq concerts gratuits sont donnés par les Festivals de Radio France, Pablo Casals de Prades et le WorlWide Festival, mais aussi par des formations musicales régionales et des artistes plasticiens (au MRAC LR à Sérignan). Le cinéma et la vidéo sont également présents sur le parcours de la manifestation. Une programmation de films sur Casanova permet au public de découvrir ou redécouvrir les œuvres de Carlos Saura, Federico Fellini, Joseph Losey. De nombreuses projections vidéo d’artistes sont programmées à Sérignan et Salses-le-Château, avec les œuvres de Thomas Bernardet, Alex Chan, Marie Denis, Matthieu Laurette, Alexandre Périgot, Alain Séchas, Uri Tzaïg, et Didier Morin, Anna Malagrida, Nicolas Daubanes, et l’intégrale des films de Jacques Monory. De nombreuses rencontres sont organisées dans chacun des lieux partenaires de la manifestation comme le Tirage de la loterie Opening par l’artiste Alex Straschnoy au MRAC LR (Sérignan), ou la création d’un Souper ambigu mis en scène par Brigitte Malau avec les lectures et créations poétiques de Jean-Pierre Verheggen et Jacques Bonnaffé, à La Coopérative (Montolieu), un week-end dédié à Casanova au Pont du Gard… Enfin, une exposition exceptionnelle à la Médiathèque Émile Zola (Montpellier) propose au public de découvrir des pages extraites des manuscrits de Casanova récemment acquis par la Bnf.

Complément d'information

Casanova forever, catalogue d'exposition

Le catalogue publié à l’occasion de la manifestation rend compte de l’ensemble des projets et des œuvres exposés. Un dvd édité par Le mur dans le miroir (Arles) complète l’ouvrage en proposant des vues des installations spécifiquement produites pour Casanova forever.
Des historiens, critiques d’art, philosophes, mais aussi des artistes, ont collaboré à cette publication en livrant des contributions qui révèlent la richesse et la singularité des approches plastiques.
L’ouvrage propose aussi, grâce aux contributions de casanovistes réputés, un éclairage particulier sur l’aventurier écrivain Giacomo Casanova. Un cahier central offre pour la première fois publiées en français deux notes fugitives de Casanova contre Rousseau et Voltaire.
Publié en coproduction avec les Éditions Dilecta (Paris), l’ouvrage est réalisé sous la direction d’Emmanuel Latreille avec la complicité de Jean-Claude Hauc.
Avec les textes des casanovistes : Lydia Flem, Jean-Claude Hauc, Alexandre Stroev, Helmut Watzlawick.
Les contributions de :
Jean-Christophe Bailly, Sandra Caltagirone, Timothée Chaillou, Manuel Fadat, Maria Fusco, Paul-Armand Gette, Christophe Golé, Cyril Jarton, Vincent Labaume, Geneviève Loup, Patrice Maniglier, Pierre Manuel, Christian Pantzer, Sophie Phéline, Michel Poivert, Guillaume Poulain, Corinne Rondeau, Rüdiger Schöttle.
Et des artistes : Jean-Luc Brisson, Victor Burgin, Aude Du Pasquier Grall, Marie-Ange Guilleminot, Maurin et La Spesa, Jean-Jacques Rousseau, Didier Trenet, Karim Zeriahen.
L’ouvrage est disponible sur les lieux du parcours et dans les librairies (prix de vente : 39 €).
Graphisme : Fanette Mellier // Impression couleurs, 320 p., format 21 x 26 cm.

Artistes

Autres artistes présentés

Artistes présentés Laurette Atrux-Tallau • Jean-Luc Brisson et ses invités (Anne-Sophie Perrot-Nani • Caroline Lucotte • Claire Guezengar • Hélène Despagne • Marie Denis • Vincent Le Texier et Donatienne Michel-Dansac) • Victor Burgin • Jacques Charlier • Cyril Chartier-Poyet • Nina Childress • Nicolas Daubanes • Simone Decker • DN (Lætitia Delafontaine et Grégory Niel) • Aude Du Pasquier Grall • Emmanuelle Etienne • Geneviève Favre Petroff • Tom Friedman • Dominique Gauthier • Paul-Armand Gette • Delphine Gigoux-Martin • Grout/Mazéas • Marie-Ange Guilleminot • Cécile Hesse et Gaël Romier • Eugène van Lamsweerde • Inez van Lamsweerde/Vinoodh Matadin • Natacha Lesueur • Claude Lévêque • Frédérique Loutz • Anna Malagrida • Stephen Marsden • Audrey Martin • Maurin et La Spesa • Piet Moget • Jacques Monory • Didier Morin • Vincent Olinet • Laurina Paperina • Alicia Paz • Guillaume Poulain • Jean-Jacques Rousseau • Vladimir Skoda • Didier Trenet • David Wolle • Karim Zeriahen Expositions collectives Ecce Homo Ludens, le jeu comme art et comme mode de vie, au Musée Régional d’Art Contemporain Languedoc-Roussillon à Sérignan (Hérault) Rüdiger Schöttle et le Jardin-Théâtre Bestiarium, œuvres du Centre national des arts plastiques, au Pont du Gard L’Amour à la machine « l’esca amorosa… », œuvres du Frac Languedoc-Roussillon à la galerie ESCA/PPCM à Nîmes (Gard)

Partenaires

Aude (11) : Narbonne (Chapelle des Pénitents bleus, Musée d’art et d’histoire, Musée d’archéologie), Montolieu (La Coopérative), Sigean (LAC) / Gard (30) : Nîmes (Carré d’Art, École supérieure des beaux-arts de Nîmes, Chapelle des Jésuites, Musée archéologique, Muséum d’histoire naturelle, Galerie 4, Barbier, galerie ESCA/PPCM), Alès (Musée PAB), Aigues-Mortes (Tours et remparts - CMN), Vers-Pont-du-Gard (Site du Pont du Gard) / Hérault (34) : Montpellier (Fonds régional d’art contemporain LR, École supérieure des beaux-arts de Montpellier Agglomération, Carré Sainte Anne, Galeries AL/MA, Aperto, ChantiersBoîteNoire, Iconoscope, Vasistas, et en extérieur Promenade du Peyrou, Esplanade Charles de Gaulle, Parc zoologique du Lunaret), Lattes (Musée archéologique Lattara de Montpellier-Agglomération), Lunel (Espace Louis-Feuillade), Sérignan (Musée Régional d’Art Contemporain LR), Sète (Centre Régional d’Art Contemporain LR) / Lozère (48) : Bagnols-les-Bains (Le Vallon du Villaret), Mende (Maison consulaire) / Pyrénées-Orientales (66) : Cases-de-Pène (Château de Jau), Salses-le-Château (Forteresse de Salses - CMN).

Mécénat

Partenaire officiel : SNCF-Keolis / Partenaires Projets et Services : Crown Fine Arts - PFG Hérault - Midi Libre Voyages - Laboratoire Dupon / Partenaire média : B@rt TV

Adresse

Frac Occitanie Montpellier 4-6 rue Rambaud 34006 Montpellier France
Dernière mise à jour le 2 mars 2020