Elsa&Johanna, “Their type of thing”, Beyond the shadows, Impression jet d’encre semi-mate, 2/5, 60 x 90 cm, 2018

Duo formé en 2014, les photographes Elsa et Johanna créent des autofictions. L’appareil photographique devient un narrateur omniscient qui capture les vies de personnages, disent-elles, “véritables”. Prises dans la ville de Calgary (Canada) en 2018, les photographies de la série “Beyond the Shadows”montrent les artistes se glisser dans le quotidien d’étrangers, parcourir les territoires géographiques et culturels pour faire corps avec d’autres réalités.

Elsa et Johanna capturent l’atmosphère d’un territoire frontalier “sans histoire”, de zones pavillonnaires entourées par l’immensité de la nature. Les photographies analysent et interrogent un sentiment de solitude qui se répand dans les vides laissés entre les cadres. Comme des absences, ils imposent au regard de se détacher, de s’éloigner, et à son tour de s’isoler dans un temps suspendu.

 

 

Biographie

Johanna Benaïnous (1991) et Elsa Parra (1990) forment un duo d’artistes plasticiennes, photographes et réalisatrices. Elles se sont rencontrées à la School of Visual Art de New York et on reçu les félicitations du jury des Beaux-Arts de Paris (ENSBA) en 2015. Invitées au Salon de Montrouge en 2016, elles sont artistes invitées au Festival Circulation(s) et au Festival Photo Saint-Germain en 2017. Elles sont entrées en 2018 dans les collections de la Ville de Paris (Fonds Municipal d’Art Contemporain), du Palais Galliera (Musée de la mode de la ville de Paris)  et du Département de Seine-Saint-Denis. en 2017. En 2019, elles remportent le Prix du Public et de la Ville du Festival international de Hyères. Elles sont programmées pour les Rencontres d’Arles 2020, dans le cadre du Prix Découverte Louis Roederer, qui sera finalement présenté à la Chapelle Laennec (Paris) en novembre, et à Jimei (Chine) de novembre à janvier.

 

Leurs œuvres ont été exposées entre autres au MACVAL (Musée d’Art Contemporain du Val de Marne), à la Carlshütte de Büdelsdorf, et au Matildenhoe de Darmsdadt. Elles ont été présentées à la FIAC en 2018 et à Paris Photo en 2019.

Site internet et réseaux sociaux

Source

Galerie La Forest Divonne

Dernière mise à jour le 18 juillet 2020