BRUTHER et DATA

Architectes lauréats du futur Cnap à Pantin
Annonce

à gauche : Agence Bruther /photo Marvin Leuvrey
à droite : Agence Data / photo DATA

L'agence BRUTHER, architecte et DATA, architecte a été retenue pour le projet de relocalisation du Centre national des arts plastiques à Pantin (93).

À l’issue d'une procédure de dialogue compétitif, le jury de sélection a retenu la proposition de Bruther et Data pour cette opération d’envergure qui vise à réunir sur un même site, à Pantin dans un quartier en pleine mutation, l'ensemble des services et des réserves du Cnap aujourd'hui dispersés en Île-de-France.
Cette opération conduite par le ministère de la Culture sous la maîtrise d'ouvrage déléguée de l'Oppic doit aussi permettre d'accueillir une partie des réserves du Mobilier national.

Acheté par l’État le 15 juin 2017 et situé sur une parcelle de 17 741 m2 à Pantin, le site comprend un bâtiment principal existant datant pour une grande partie du milieu des années 1960 de 25 577 m2 qui bénéficie d'une structure porteuse en béton et de volumes adéquats qui permettent de réaliser ce projet dans une technicité sobre et efficace. S'inscrivant dans la ZAC du futur écoquartier des gares de Pantin-4 chemins, l'enjeu urbain sera de valoriser ce bâtiment et de requalifier son inscription dans la ville afin de doter le Cnap d'un équipement optimal pour la conservation des œuvres et pour l’accueil des professionnels de l'art contemporain.
Idéalement situé aux portes de Paris, ce vaste bâtiment permettra au Cnap d'assurer l'ensemble de ses missions, de soutien à la création, d'information auprès des professionnels, d'acquisition, de gestion et de diffusion de la collection, sur un seul site adapté. Il regroupera, en plus des espaces de travail de l'équipe, des espaces d'accueil des partenaires (artistes, commissaires, chercheurs, professionnels du monde de l'art), des lieux de ressources et de monstration (documentation, salle de présentation, ... ) de consultation d'œuvres, des ateliers de traitement et toutes les œuvres en réserve du Cnap.

Le Cnap à Pantin

Dès 2018, le Cnap s'est inscrit dans ce territoire dynamique identifié culturellement et a ouvert exceptionnellement les portes de sa « nouvelle adresse ». C'est à cette occasion que le Cnap et le CN D ont collaboré pour la première fois.

En 2019, le Cnap et le CN D renouvellent leur partenariat et proposent « Trois fois rien » exposition, performances à découvrir à partir du 16 mars. À l'automne, se tiendra le troisième chapitre de cette collaboration, autour du portrait de La Ribot dans le cadre du festival d'automne. Le Cnap a également initié de nouvelles collaborations avec les acteurs locaux (CNEAI...) et tisse des liens avec les habitants, notamment avec l’envoi postal mensuel de textes inédits d’artistes dans le cadre d'une commande publique.

Dernière mise à jour le 27 mars 2020