Blanca Casas- Brullet /Pierre Yves Freund

Exposition
Arts plastiques
Galerrrie du Grrranit Belfort

B.C.B, Evénements / P.Y.F., Thé rouge, sur le Sentiers des Lauzes, Ardèche

Les deux artistes ont en commun d’avoir déjà exposé à la Galerie au cours de la saison 2002/2003. Des interférences se sont immiscées dans ce laps de temps entre les œuvres de Blanca Casas Brullet et celles de Pierre Yves Freund, et l’intuition de traverses possibles sinon manifestes entre elles, a fait naître l’idée de cette exposition. L’un travaille depuis les années 1990 sur les notions de trace, d’empreinte, avec le hasard de lieux, de rencontres, le prélèvement et l’appropriation de matériaux, l’autre s’attache aux états transitoires et fragiles de l’image, du corps, des espaces, crée des états de tension par des perturbations, parfois jusqu’au burlesque. L’une élabore des scénarios, met en scène des corps, des lieux, l’autre laisse au temps l’action de son empreinte. L’un enfouit les mots dans le plâtre, l’autre filme, « dérange » le blanc, ou reprise le papier par le dessin. L’une nomme « évènements » les accidents dans le tracé inlassable des lignes sur la feuille, l’autre introduit la mise à l’épreuve du geste unique, l’équilibre possible entre un volume de plâtre, une plaque de verre, un mur, une tige de métal. L’un aligne des « Petites maisons », sculptures organisées en séries plus ou moins semblables issues d’un même moule, l’autre éprouve la répétition et la lenteur du geste de dessiner. Chez l’un, le thé, la lumière, la température, deviennent les éléments actifs des dernières sculptures, chez l’autre un journal vidéographique réalisé à partir de petits gestes absurdes s’élève au rang d’ébauches chorégraphiques. Toujours en dialogue avec les conditions propres à chaque lieu, leurs travaux -dessin, sculpture, photographie, vidéo, collage, écriture, performance- se combinent en installation, champs d’expérience du temps, de la fragilité, de l’improbable, champs de résistance, geste frondeur qui forcent et troublent toute velléité d’inertie ou d’immobilisme du regard ou de la pensée. Née en 1973, Blanca Casas Brullet vit à Paris et Barcelone, elle est représentée par la Galerie Françoise Paviot, Paris. Pierre Yves Freund (né en 1951) vit et travaille en franche Comté.

Autres artistes présentés

Blanca Casas- Brullet et Pierre Yves Freund

Adresse

Galerrrie du Grrranit 1 faubourg de Montbéliard 90002 Belfort France

Comment s'y rendre

Dernière mise à jour le 2 mars 2020