BIJECTIVE

HARDER THAN IT LOOKS
Exposition
Arts plastiques
Maison des arts Georges et Claude Pompidou Cajarc

sans titre - photo Anne Bossuroy

BIJECTIVE* « Il faut à l'art, pour qu'il devienne art, quelque chose qui lui est hétérogène. Sinon, le processus qu'est chaque oeuvre d'art, en elle-même et selon sa teneur, n'aurait aucune prise et se déroulerait en soi, à vide. L'opposition de l'oeuvre d'art à la sphère de l'objet devient productive, l'oeuvre devient authentique uniquement là où elle porte à terme cette opposition de façon immanente, là ou elle s'objective à même ce qu'elle consume en elle ». Théodore W. Adorno, L'art et les arts La dimension collective de BIJECTIVE s'attache à l'initiative de Joëlle Tuerlincks, artiste belge invitée à réaliser un projet urbanistique dans la petite ville de Cransac en Aveyron. En août 2007, elle fait rebondir son invitation à certains de ses élèves de l'école d'art de Bruxelles. Ces jeunes artistes vont alors vivre une expérience hors normes dans le contexte culturel et socio économique particulièrement marqué par la fin de l'exploitation des mines de la vallée de Decazeville dans les années 60. Cette réalité sous toutes ces formes devient l'objet initial d'une multitude de processus créatifs, liés à l'architecture, à la muséographie et à l'histoire du milieu. Leurs recherches se superposent à cette réalité, par le biais d'une série d'évènements, dispersés au sein du village thermal : peintures, performances, sculptures, vidéos s'installent au coeur de la communauté. Envisagée dans un espace-temps paradoxal, vécue comme un projet de vie à durée limitée, cette résidence a permis l'efflorescence de microclimats esthétiques : comme si, c'était glissé entre artistes et habitants, entre propositions et perceptions, une nouvelle expérience, un repositionnement de l'art contemporain. Découvert à l'occasion de la présentation publique de leurs travaux pour les fêtes de Cransac, nous avons proposé à ce groupe de jeunes artistes belges, au regard de la vigueur et de la pertinence de leurs engagements, de poursuivre l'aventure dans l'espace du centre d'art contemporain à Cajarc. Plutôt que de donner une lisibilité nouvelle à l'expérience cransacoise, il s'agit d'abord d'une nouvelle proposition. Les onze artistes qui jouent BIJECTIVE sont animés d'une volonté de ne jamais se satisfaire et de toujours, inlassablement, donner à voir, offrir à l'autre une nouvelle expérience esthétique. Cette dialectique qu'indique déjà le titre de l'exposition est portée par une dynamique collective forte et généreuse qui parie sur le désir d'art, le risque de le partager et l'énergie d'une nouvelle génération d'artistes dont il est fort probable qu'elle constitue bientôt la relève belge. Et comme si, dès les prémisses, il était convenu que tout cela échapperait au temps, échapperait à l'art, à ses classifications, échapperait à tout programme, s'échapperait de l'expérience vécue pour inlassablement revenir, revenir encore sous la forme d'un crystal aux multiples facettes dont le processus échappe à tous les protagonistes… Bienvenue à Cajarc. Avec Anne Bossuroy, Jean-Daniel Bourgeois, Isabelle Copet, Jonathan De Winter, Jenny Donnay, Lucie Ducenne, François Franceschini, Jonas Locht, Xavier Mary, Gérard Meurant, Nicolas Verplaetse. * Bijective est un terme mathématique qui se dit d'une application, établissant entre les éléments de deux ensembles une correspondance telle que tout élément de l'un a un correspondant et un seul dans l'autre. Du 12 octobre au 24 décembre 2008 Tous les jours sauf lundi 14h -18h Vernissage le samedi 11 octobre à 18h

Autres artistes présentés

Anne Bossuroy, Jean-Daniel Bourgeois, Isabelle Copet, Jonathan De Winter, Jenny Donnay, Lucie Ducenne, François Franceschini, Jonas Locht, Xavier Mary, Gérard Meurant, Nicolas Verplaetse.

Horaires

14h00 > 18h00 tous les jours sauf le lundi

Adresse

Maison des arts Georges et Claude Pompidou 134 avenue Germain Canet 46160 Cajarc France

Comment s'y rendre

Aéroport : Toulouse Blagnac ou Rodez
Gares SNCF : Figeac, Cahors ou Villefranche-ˇde-ˇRouergue
Depuis Cahors : D 911 (par le Causse) ou D 653 et D 662 (par la vallée)

Dernière mise à jour le 2 mars 2020