Beyond the End

Kadist Art Foundation Paris 18

Christy Gast, Gol, 2013

Exposition du 31 mai au 27 juillet 2014
Vernissage: Vendredi 30 mai de 19h à 21h

Avec : Derek Córcoran (écologiste), Christy Gast (artiste), Giorgia Graells (biologiste), Émilie Hache (philosophe), Geir Tore Holm & Søssa Jørgensen (artistes), Fabienne Lasserre (artiste), Myriam Lefkowitz (chorégraphe), Carla Macchiavello (historienne de l’art), Camila Marambio (commissaire d’exposition), Maria Luisa Murillo (artiste), Laura Ogden (anthropologue), Amanda Piña (chorégraphe), Alfredo Prieto (archéologue), Maria Prieto (agricultrice urbaine et biodynamique), Bárbara Saavedra (écologiste),
Carolina Saquel (artiste) et Sofia Ugarte (sociologue).

Beyond the End est une exposition consacrée à un programme de recherche et de résidence initié en 2010 en Terre de Feu (Chili) par la commissaire d’exposition Camila Marambio.
Au fil des ans, celle-ci a donné forme à un dialogue entre des artistes, des scientifiques, le Parc naturel de Karukinka et ses habitants, dans ce programme intitulé Ensayos selon l’idée que seule une collaboration créative peut atténuer les frontières dans le domaine de la conservation bioculturelle.  Ce programme aborde des questions liées à l’interdépendance complexe entre les êtres humains, non-humains et leur environnement, et vise à développer une approche esthétique des découvertes scientifiques. L’exposition donnera forme à cette recherche pluridisciplinaire et multi-espèces.


De la Terre de Feu …


Après avoir observé et réagi aux méthodes employées par un groupe de biologistes de la conservation travaillant au Parc Naturel de Karukinka1 en Terre de Feu (Patagonie, Chili), Camila Marambio a cherché à questionner l’utilité de l’art. C’est pourquoi en 2010, elle a convaincu le Bárbara Saavedra, docteur en écologie et directrice du parc, d’associer des artistes aux chercheurs. En février 2011, elles ont réuni dix-huit personnes en Terre de Feu (artistes, scientifiques, habitants de l’île et gardes forestiers), pour réfléchir ensemble aux problèmes urgents de conservation du territoire, tout en insistant sur le potentiel de la recherche pluridisciplinaire.
Le premier voyage de résidence de recherche à Karukinka, « Ensayo #1 »,  a donné son nom à la suite du programme « Ensayos »
(« essais » en français), pour refléter la manière de procéder à tâtons afin d’éprouver d’autres éthiques et visions du monde, et chercher de nouvelles façons de gérer l’environnement.
Portée par cette intention, la résidence « Ensayo #1 » a permis de définir les axes qui seraient abordés par trois groupes de chercheurs : la gestion du castor canadensis (le castor étant considéré comme une espèce invasive par la communauté scientifique de la Terre de Feu), la gouvernance des régions côtières de l’archipel, et l’histoire sociale de l’île.


… à l’exposition à Kadist, Paris


La prolifération des castors représenterait la plus grande menace pour la conservation de la biodiversité en Terre de Feu. C’est pourquoi, « Ensayo #2 » a été consacré à ce sujet. Un premier échange entre Christy Gast, Bárbara Saavedra, Camila Marambio, les anthropologues Laura Ogden et Melissa Memory, et les biologistes Derek Córcoran et Giorgia Graells a fait naître cette interrogation : comment pourrait-ils en tant que groupe de recherche, inclure le castor dans les prises de décisions qui concernent son propre avenir sur l’île ? Cette question les a amené à pratiquer différentes manières d’écouter les castors de l’île et d’entendre l’appel des non-humains en général. Le problème des castors, présenté dans la première partie de l’exposition Beyond the End à la Fondation Kadist, permet d’aborder d’un point de vue esthétique ce dialogue entre espèces et disciplines qui constitue une base inexplorée pour l’action et la réflexion. Celle-ci conduit à une pratique imaginative et rhizomatique, qui dissout la notion même d’espèce.


De la Terre de Feu  à la Cité des Lumières2


Beyond the End à la Fondation Kadist donne aux chercheurs et artistes l’opportunité  de se réunir pour une semaine de travail afin de discuter des sujets qui concerneront « Ensayo #3 ».
Cette session s’articule autour de réflexions qui tendent à dépasser les notions de sujet et d’identité, des moyens de connaissance et de leur transmission, et d’humanité comme seule forme de culture, pour aller vers de nouvelles questions, et penser le non-humain (en et hors de nous), ou ce qui est humain du point de vue de l’autre. Ces questions initient  la recherche d’une géographie post-humaine en Terre de Feu.
Cette semaine de travail se déroulera après le vernissage (du 1er au 7 juin) et consistera en une série de présentations publiques, projections, performances à Kadist mais aussi au Musée de la Chasse et de la Nature, au Ciné 13 et au Muséum National d’Histoire Naturelle.

Vous pouvez télécharger le programme ici :
http://www.kadist.org/fr/programs/all/1867

 Más Alla del Fin, le premier numéro du journal Ensayos sortira à l’occasion de l’exposition.
Le rédacteur en chef, Carla Macchiavello (historienne de l’art), a invité des chercheurs chiliens à y contribuer et à donner leurs impressions sur la Terre de Feu.

1- Karukinka signifie “Terre de Feu” en langue Selk’nam.
2- En 1889, pour célébrer les cent ans de la devise « Liberté, Egalité, Fraternité », Paris a accueilli l’exposition universelle qui proposait entre autres attractions, la Tour Eiffel et un zoo humain dans lequel neuf Selk’nam originaires de l’île de la Terre de Feu étaient exhibés parmi quatre cents autres personnes indigènes.

Lire l'article paru dans DOMUS:
https://www.domusweb.it/en/art/2014/06/30/beyond_the_end.html

Projet réalisé avec le soutien de :
Ensayos Council of Advisors, Tigertail Artist Access Grant, WCS Chile Karukinka, Musée de la Chasse et de la Nature, SciencesPo/SPEAP, OCA (Office of Contemporary Art Norway), Galeria Patricia Ready, Sophiapol, Muséum National d'Histoire Naturelle, Antenna Corporación Cultural, Dan et Kathryn Myksell et MAVI (Museo Artes Visuales).

http://www.ensayostierradelfuego.org/en/

http://kadist.tumblr.com/

Adresse

Kadist Art Foundation 21 Rue des Trois Frères 75018 Paris 18 France

Comment s'y rendre

Dernière mise à jour le 2 mars 2020