Beaux jours

Expositions d'été
Exposition
Arts plastiques
Le village, site d'expérimentation artistique Bazouges-la-Pérouse

 

Galerie Laizé

Rachel LABASTIE

Diplômée de l’Ecole des Beaux-Arts de Lyon

Représentée par les galeries Odile Ouizeman, Paris et Analix Forever, Suisse

 

De l’apparence des choses, chapitre V, Territoires

 

Les œuvres de Rachel LABASTIE révèlent l’antagonisme de la nature humaine.

“ J’entends ici par antagonisme l’insociable sociabilité des hommes, c’est à dire leur penchant à entrer en société, penchant lié toutefois à une répulsion générale à le faire, qui menace constamment de dissoudre cette société ” *. Les sculptures et les céramiques de l’artiste symbolisent cette ambivalence : elles signifient à la fois l’homme et son appétence à s’unir, partager et communiquer et cette insociabilité qui le pousse à la destruction, la servilité ou l’enfermement.

 

Dans le cadre de l’exposition, Rachel LABASTIE présente trois œuvres inédites produites par Le Village. Djelem djelem, réalisée en collaboration avec la vannière Gweltazenn Lesacher, Liberté Liberté Chérie, une installation sculpturale créée en briques de terre cuite rouge et Territoires, impressions et dessins sur plaques de porcelaine.

 

* Emmanuel Kant, Idée d’une histoire universelle au point de vue cosmopolitique. 1784 

 

 

Galerie Rapinel

Gisèle BONIN

Diplômée de l’Ecole des Beaux-Arts d’Angers

 

 

Collection-1 

 

Les dessins de Gisèle BONIN font corps au papier. Leurs factures les associent à des empreintes, des fragments estampés ou des révélations photographiques. C’est cette dimension à la fois spectrale et physique, délicate et dramatique qui confère à ses dessins une réalité impalpable proche du linceul.

 

A la galerie Rapinel, Gisèle Bonin poursuit cette quête exaltée du corps : « Sans doute en raison d'une histoire personnelle marquée et définie par le secret sous toutes ses formes, et par les questions d'identité, le travail en cours "Collection", se dirige au plus près de ces deux points de vie majeurs : l'identité : celle de l' « autre » et , en regard, juxtaposée ou arrachée, la mienne. »

 

 

Galerie Thébault

Clothilde AUGER

Diplômée de l’Ecole Européenne Supérieure d’Art de Bretagne – site de Rennes

 

 

Origine et mutation

 

Comme dans de nombreux territoires français, le Pays de Fougères réhabilite d’anciennes entreprises ou bâtiments religieux. Des carrières sont devenues des espaces naturels et certains édifices ou commerces ont été transformés en centres d’art comme le couvent des Urbanistes à Fougères ou Le Village à Bazouges. Clothilde AUGER s’intéresse à ces mutations industrielles et sociales qui modifient le paysage culturel et touristique d’un territoire.

 

Elle présente à la galerie Thébault deux séries complémentaires. La première intitulée Granit, est une exploration photographique de carrières bretonnes. Accompagnées d’eaux fortes conçues à partir d’empreintes de ses mains, elle met en perspective deux techniques ancestrales : la taille et l’empreinte. Au premier étage elle présente une partie de ses recherches réalisées dans le cadre d’une residence qu’elle effectue actuellement à Rennes au couvent des Jacobins. Fiction documentaire, l’artiste rend compte de manière subjective de la mutation d’un édifice religieux en centre des congrès.

 

 

Espace public et espace pédagogique

Guénaël HAUTBOIS

Diplômé de l’Ecole Européenne Supérieure d’Art de Bretagne – site de Rennes

 

 

Figures

 

Guénaël HAUTBOIS réalise des séries picturales à partir de photographies de famille ou de clichés de personnalités importantes de la sphère politique et économique mondiale. A travers la problématique du portrait, thème récurrent de l’historie de l’art, il questionne la photographie, son évolution technologique et l’impact sociétal qu’elle exerce depuis sa création. De sa démocratisation dans les années 60 à son avènement depuis l’apparition du numérique, l'artiste fige en peinture les qualités et spécificités diachroniques de l’image.

 

Dans le cadre de Figures, il présente dans l’espace public neuf portraits de personnalités bazougeaises plébiscitées par les habitants. Cette série numérisée à partir des peintures originales exposées cet été dans l'espace pédagogique rend hommage à ceux qui ont participé au développement culturel et tourisque de Bazouges-la-Pérouse.

 

Commissaires d'exposition

Autres artistes présentés

Guénaël HAUTBOIS

Partenaires

Le Village bénéficie du soutien de la commune de Bazouges-la-Pérouse, d'Antrain Communauté, du Conseil Général d'Ille-et-Vilaine, du Conseil Régional de Bretagne et du Ministère de la Culture et de la Communication – DRAC Bretagne.

Horaires

Du mardi au dimanche de 14h30 à 18h30 du 21 juin au 6 septembre.

Adresse

Le village, site d'expérimentation artistique 10, rue de l'Eglise 35560 Bazouges-la-Pérouse France

Comment s'y rendre

Dernière mise à jour le 2 mars 2020