Aurélie Pertusot

Hôte-couture, 2013 - Aurélie Pertusot
installation insitu, ruban rouge

Biographie

 

Aurélie Pertusot est née en 1983. Elle vit et travaille entre Metz et Berlin.

Après un BTS communication visuelle à Besançon, elle  obtient en 2007 un D.N.S.E.P. Communication à l’Ecole Nationale Supérieure d’Arts de Nancy.

En intervenant dans l’espace public ou sur l’architecture, elle invite le  spectateur à s’interroger sur sa relation avec l’espace, et propose une nouvelle lecture du paysage urbain.

Elle confronte ce qui constitue la ville: la pierre, le béton, le métal… à des matériaux légers et fragiles tels que la laine, le ruban.  Le fil qui les constitue prend alors une dimension particulière, devient outil de dessin en trois dimensions, créant de nouvelles formes, de nouveaux liens à la fois physiques et symboliques.

 

Aurélie Pertusot commence à exposer son travail personnel à Nancy dans les galeries neuf et 379,  puis en 2011 et 2013 à Berlin.

Son travail est également présenté lors de nombreuses expositions collectives. En 2011, elle est invitée à la biennale d’art contemporain de Metz. En 2013 elle participe au week-end actions et performances « Les lignes du geste » organisé par le Frac Lorraine et le Centre Pompidou-Metz. Elle participe, en 2014, à l’exposition « Les Invisibles » à l’Espace des Sciences Pierre Gilles de Gennes à Paris.

 

Elle effectue par ailleurs plusieurs séjours en résidence, entre 2007 et 2009 à « l’Atelier » et à la MJC 3 Maisons à Nancy puis à Berlin de 2010 à 2011. Elle est également accueillie en 2012 par le centre d’art contemporain

Faux-Mouvement dans le cadre de la résidence « l’art pend ses quartiers » à Metz.

 

De 2008 à 2012, elle produit la performance de musique expérimentale, Les Trotteuses,  avec Anne Moirier en France, au Luxembourg, en Belgique, en Allemagne en Norvège et au Danemark.

Elle réalise sa première commande en 2010 en créant une œuvre participative en regard de l’exposition Beautés-monstres au Musée des beaux-arts de Nancy.

Site internet et réseaux sociaux

Source

Agence culturelle Dordogne-Périgord

Dernière mise à jour le 2 mars 2020