artistes-enseignants aujourd'hui

stratégies d'encapsulation
Conférence
Arts plastiques
École nationale supérieure d'art de Bourges Bourges
Artiste-enseignant ? L'articulation des deux termes suggère toujours une tension entre deux activités clairement distinguées. L'approche régulière de cette question opère une séparation catégorique entre ce qui relève de la sphère professionnelle (l'artiste en tant qu'il est reconnu sur le marché et en tant qu'il produit des oeuvres) et ce qui se rapporterait à la sphère académique (l'enseignant en tant qu'il transmet des savoirs, et en tant qu'il est fonctionnaire). Selon cette approche, le problème est d'évaluer les interférences positives ou négatives d'une sphère à l'autre. Il semble aujourd'hui que cette distinction entre production et transmission ne soit plus aussi significative, et que les termes même de cette distinction ne soient plus pertinents. Quelques indices montrent au contraire que l'école apparaît de plus en plus comme un lieu de création à part entière, et que certains artistes y trouvent un espace de recherche spécifique, à l'abri des logiques économiques et des impératifs de médiatisation qui ont annexé l'ensemble des territoires de l'art. Dans une société en réseau, à une époque où les enseignants n'ont plus le monopole de la transmission, et alors que l'autorité des communautés interprétatives ne se négocie plus dans les institutions ni sur le marché, on constate de multiples cas de désertion de la scène des expositions, alors qu'apparaissent dans le même temps un certain nombre de situations d'encapsulation des pratiques artistiques dans les pratiques pédagogiques. La notion d'encapsulation est empruntée au vocabulaire informatique. En art, un projet sera dit encapsulé s'il s'inscrit dans un langage ou dans un contexte qui n'est pas le sien propre, et s'il utilise d'autres protocoles que ceux reconnus comme légitimes dans le monde des expositions. Ce colloque se propose d'explorer les formes nouvelles de pratiques artistiques encapsulées dans l'espace pédagogique. La parole est donnée à des artistes qui placent la pédagogie et la réflexion sur les politiques d'éducation au coeur de leur pratique, ainsi qu'à des enseignants qui font de l'espace pédagogique le contexte de leur recherche artistique.

Complément d'information

Accès sur inscription exclusivement : cf site internet

Autres artistes présentés

intervenants :

Ludovic Burel, artiste, professeur à l'École supérieure d'art de Grenoble

Bureau d'études, Université Tangente

François Deck, artiste consultant, professeur à l'École supérieure d'art de Grenoble

Rainer Ganahl, artiste

Laurent Joubert, artiste, professeur à l'ensa Bourges

Djamel Kokene, artiste, initiateur de l'École mobile

Ines Krasic, artiste, vice-présidente pour l'international de l'Académie des beaux-arts de Zagreb, Croatie

Dominique Pasqualini, auteur, producteur, directeur de l'École Média Art de Chalon-sur-Saône

Tania Saraiva, Institut d'histoire de l'art de l'Université de Coimbra, Portugal

modérateur : Ramon Tio Bellido, critique d'art, chargé de mission à l'ensa Bourges

Partenaires

La journée d'étude Artistes-enseignants aujourd'hui | stratégies d'encapsulation est organisée par l'École nationale supérieure d'art de Bourges | direction Paul Devautour | avec le soutien du Ministère de la culture et de la communication | Délégation aux arts plastiques

Horaires

de 10h à 12h et de 14h à 18h

Adresse

École nationale supérieure d'art de Bourges 7 rue Edouard-Branly 18006 Bourges France

Comment s'y rendre

Dernière mise à jour le 2 mars 2020