ART WORKERS WON’T KISS ASS AND EAT FLOWERS

Une documentation sur les mobilisations des travailleur·euse·s de l’art
Exposition
École nationale supérieure d'art de Bourges Bourges

Exposition proposée par Frédéric Herbin en collaboration avec Ferenc Gróf, Andreas Maria Fohr et les étudiant.e.s de l’Ensa

En 1969, la création de l’Art Workers’ Coalition reposait sur la critique du fonctionnement d’un monde de l’art qui concentrait les pouvoirs dans les mains de quelques-uns au détriment des travailleur·euse·s qui en étaient à la base. Cinquante ans plus tard, cette critique reste plus que jamais d‘actualité alors que la liste des collectifs qui l’ont portée ne cesse de s’allonger. Au fil de cette histoire se dessinent des images plurielles de l’activisme à rebours des figures éculées du créateur individuel, détaché des conditions matérielles ou héros engagé. C’est aux contenus et aux formes de ces mobilisations que cette exposition s’intéresse.

Autres artistes présentés

Une documentation sur les actions de ArtLeaks ; Art Workers’ Coalition ; Économie solidaire de l’art ; Front des artistes plasticiens ; Global Ultra Luxury Faction ; Guerrilla Girls ; Haben und Brauchen ; KURS ; Temporary Services ; Working Artists and a Greater Economy

Horaires

14h-18h du mardi au samedi

Adresse

École nationale supérieure d'art de Bourges 7 rue Edouard-Branly 18006 Bourges France

Comment s'y rendre

Dernière mise à jour le 2 mars 2020