Art et philosophie - Accords et désaccords contemporains

Colloque co-organisé par la faculté de philosophie de l’université de Caen, l’École supérieure d’arts & médias de Caen/Cherbourg et le FRAC Normandie Caen
Conférence
Arts plastiques
école supérieure d'arts & médias de Caen/Cherbourg Caen
Art et philosophie - Accords et désaccords contemporains

Le 25 novembre à l'amphi de l'ésam Caen/Cherbourg, site de Caen.
Le 24 novembre à l'amphi de la MRSH, Université de Caen Normandie. 

Colloque organisé par Laurent BUFFET (EA Identité et subjectivité, ésam Caen/Cherbourg) ) et Maud POURADIER (EA Identité et Subjectivité, université de Caen Normandie)

Il n’est pas de philosophie de l’art qui n’élise un répertoire artistique qui convienne à ses interrogations et à ses thèses : la philosophie analytique de l’art et la phénoménologie de l’art se distinguent tout autant par leurs thèses et méthodes que par leurs affinités artistiques. Réciproquement, la rencontre d’un artiste avec une œuvre philosophique ne semble jamais fortuite. La philosophie a le goût de l’art, et des artistes ont un goût pour la philosophie. Mais ces affinités se rencontrent-elles, se croisent-elles, s’identifient-elles — sont-elles contemporaines, ou sont-elles en perpétuel décalage ?

L’objet de ce colloque sera donc le suivant : suspendre toute interrogation de philosophie de l’art, et cartographier les relations entre art et philosophie afin de découvrir, dans leurs croisements, leurs rencontres, leurs répulsions ou leurs parallélismes, une éventuelle contemporanéité véritable, ou au contraire une simultanéité non contemporaine, dans les bornes du xxie siècle.

La journée du 24 novembre aura lieu à l'amphithéâtre de la MRSH. Les conférences symétriques de Carole Talon-Hugon (PR à l'université de Paris-Sorbonne) et de Maud Pouradier (mcf à l'université de Caen-Normandie) proposeront une cartographie des références philosophiques de l'art du xxie siècle, et des références artistiques de la philosophie contemporaine. Pauline Nadrigny (mcf à l'université de Panthéon-Sorbonne) établira un tel panorama dans le cadre du renouveau des réalismes philosophiques. L'après-midi sera plus spécialement consacrée à la musique, avec les interventions de Lambert Dousson (professeur à l'ENSA de Dijon) sur l'avènement de la musique digitale dans la réflexion philosophique, et de Matthieu Guillot (chercheur associé au CREAA) sur la place de la musique dans l'œuvre du regretté Bernard Stiegler. Après une conférence de Jérôme Laurent (PR à l'université de Caen-Normandie) sur la place des oeuvres d'art dans l'œuvre de Jean-Louis Chrétien, récemment disparu, cette première journée s'achèvera sur la projection de Letre de l'artiste Benoît Maire.

La journée du 25 novembre se déroulera à l'amphithéâtre de l'ESAM et sera symétrique de la première journée du colloque : elle ne partira pas des philosophes du xxie siècle, mais des artistes et de leur relation à la philosophie. Après une introduction de Laurent Buffet (mcf à l'ESAM) sur les difficultés à penser philosophiquement l'art contemporain, Leszek Brogowski (PR à l'université de Rennes 2) évoquera le traitement par les artistes de l'oeuvre wittgensteinienne, tandis que Laurence Corbel (mcf à l'université de Rennes 2) proposera une communication sur les affinités philosophiques de Thomas Hischhorn, et Karel Plétinck une réflexion sur l'esthétique du cinéaste Abbas Kiarostami. Des artistes prendront également la parole pour évoquer leurs réflexions philosophiques à partir de Merleau-Ponty (Chiara Palermo, université de Strasbourg), ou pour évoquer leurs questionnements artistiques et ontologiques sur les nouveaux objets virtuels et numériques (Marion Roche, école nationale supérieure des beaux-arts de Lyon).

Adresse

école supérieure d'arts & médias de Caen/Cherbourg 17 cours Caffarelli 14000 Caen France

Comment s'y rendre

Dernière mise à jour le 15 novembre 2021