Arno Gisinger - Topoï

Exposition
Photographie
CPIF Pontault-Combault

Arno Gisinger développe depuis quinze ans une pratique artistique qui lie photographie et historiographie. Inspirés par la pensée allemande de l’entre-deux-guerres et les méthodes de la nouvelle histoire, ses projets proposent une relecture contemporaine de l’écriture de l’histoire et des lieux ou non-lieux de mémoire. Son travail met à l’épreuve la représentation visuelle du passé à travers ses différentes formes et figures : témoins, objets, images, espaces de mise en scène mémorielle. La fonction de l’archive, le statut du document et la parole du témoin sont au cœur de ses préoccupations artistiques.

Son exposition au Centre Photographique d’Île-de-France articule des séries majeures, aux intitulés évocateurs, telles qu’Oradour, Invent arisiert, Cu Chi, Konstellation Benjamin… et une production inédite réalisée pour le lieu.

 

Topoï est un projet porté par quatre acteurs européens. Le projet spécifique à chaque lieu (topos) est une occasion originale de relecture et de mise en perspective, d’interrogation scénographique de ses travaux, qu’induisent les caractéristiques architecturales et le contexte des différentes institutions. L’espace du Centre photographique s’ouvre naturellement comme un lieu d’expérimentation, un laboratoire. L’accrochage s’y fait dispositif ; il révèle le processus de création des séries, qui dialoguent entre-elles et avec le lieu. Les questions de déplacement - à la fois dans l’espace, le temps et le travail -, d’expérimentation et de production, s’inscrivent au cœur du projet et établissent un lien direct avec les missions d’un centre d’art contemporain dédié à l’image photographique.

Une importante monographie* éponyme intervient comme un espace mobile, un espace où converge chacun des agencements, liant les différentes étapes dans ce qui peut-être considéré comme un cinquième temps / lieu de l’itinérance.

 

Ce projet fait l’objet d’une coproduction réalisée avec le Museum für Photographie à Braunschweig en Allemagne, la Landesgalerie à Linz en Autriche, et le Photoforum PasquArt à Bienne en Suisse. L’exposition au CPIF bénéficie du concours du Fresnoy, Studio national des arts contemporains, Tourcoing et du Forum Culturel Autrichien à Paris.
 

* Éditions Trans Photographic Press, Paris et Bucher Verlag, Autriche, 336 pages, bilingue français - allemand. 

Artistes

Horaires

Entrée Libre du mercredi au vendredi de 10h00 à 18h00 les samedis et dimanches de 14h à 18h fermé les lundi, mardi et jours fériés. Visite commentée gratuite chaque dimanche à 15h00

Adresse

CPIF 107 avenue de la République Cour de la ferme briarde 77340 Pontault-Combault France

Comment s'y rendre

EN AUTOCAR : aller-retour le jour du vernissage, rendez-vous place de la Bastille à 14h15.Réservation obligatoire au 01 70 05 49 80 En RER E (30mn depuis Gare du Nord – Magenta, 2 trains par heure) : Direction Tournan en Brie, descendre à Emerainville / Pontault-Combault. Le Centre est à 10mn à pied de la gare. En sortant de la gare, prendre sur la droite, puis tourner à gauche sur l’Avenue de la République et la descendre ; traverser le parc en direction de l’Hôtel de Ville. Le CPIF se trouve dans la cour de la Ferme Briarde. En voiture : autoroute A4 (porte de Bercy), dir. Metz-Nancy, sortie Emerainville / Pontault-Combault – gare (sortie 14). En ville, suivre « centre ville », puis « Centre Photographique d’Ile-de-France » ; Hôtel de Ville, puis Centre Photographique d’Ile-de-France. Se garer sur le parking de l’Hôtel de Ville. Le CPIF se trouve dans la cour de la ferme Briarde.
Accès mobilité réduite
Dernière mise à jour le 2 mars 2020