Arman

Accumulations
Exposition
Arts plastiques
Galerie Daniel Templon Paris 03
Alors que le Centre Pompidou consacre une première grande rétrospective au sculpteur Arman (1928 - 2005), la Galerie Daniel Templon, qui a travaillé avec l’artiste de son vivant – exposition Poubelles organiques en 1974, Racine carrée de fragments en 2000 - propose une exposition d’ Accumulations des vingt dernières années. Présenté comme un des chefs de file du Nouveau Réalisme, Arman, au-delà de ce moment historique des années soixante, a mis en place un langage qui a profondément influencé l’art contemporain. Comme l’écrit Daniel Abadie, Arman est « un des créateurs de la modernité ». Il a élaboré un rapport à l’objet qui « modifiait définitivement la définition classique de l’œuvre d’art ». Questionnant la société de consommation, la perte d’identité de l’objet, le principe sériel de son œuvre a influencé plusieurs générations d’artistes. Des pharmacies de Damien Hirst aux sculptures d’ustensiles de l’Indien Subodh Gupta, nombreuses sont les sculptures d’aujourd’hui qui ont intégré les principes préfigurés dans sa série des Accumulations. Les œuvres présentées à la Galerie Templon proposent de brillantes variations autour du procédé des Accumulations qu’il avait exploré dès 1960. Formalisées, épurées, ces œuvres réalisées entre 1982 et 1993 témoignent du regain spectaculaire de sa créativité dans les années 80. Utilisant des pièces neuves - cafetières, baskets, réveils - qu’il présente désormais dans des caissons d’acier, l’artiste a transformé sa stratégie de présentation. Cette mise en ordre rigoureuse d’objets communs et identiques participe de « la poétique de l’énumération et du catalogue » chère à Umberto Eco. En introduisant de très subtiles différences d’inclinaison ou de rotation entre les objets, Arman offre à chacun la possibilité de se distinguer de ses semblables ; il réenchante le monde en affirmant qu’il est « toujours et étonnamment différent ». Les titres évocateurs – Victoire sans limite ,Crowded Finale - nous donnent à imaginer des histoires pour chaque œuvre, qui peut se lire à la fois comme une composition abstraite, une référence à l’Histoire de l’art ou une anecdote personnelle. Né à Nice en 1928, Arman vivait et travaillait entre Vence et New-York. Une grande rétrospective de son œuvre s’est tenue en 1998 à la Galerie Nationale du Jeu de Paume de Paris, exposition qui a voyagé en Israël (Tel-Aviv Museum of Art,1999), au Brésil (Museo de Arte Moderna de Rio de Janeiro, 1999) ; en Iran (Museum of Contemporary Art de Téhéran 2003). Plus récemment le MAMAC de Nice (2006) et le Palazzo Bricherasio de Turin (2008) lui ont consacré une grande exposition. Présent dans une centaine de villes du monde avec des œuvres monumentales, il l’est également dans les plus grandes collections internationales : Saint Louis Art Museum, Missouri ; Musée d’Art Moderne de la Ville de Paris ; Fondation Cartier pour l’Art Contemporain de Paris ; MAMAC de Nice ; Museum Moderner Kunst Stiftung Ludwig , Vienne ; Hamburger Kunsthalle, Allemagne ; Tate Modern, Londres ; Stedelijk Museum, Amsterdam ; Peggy Gugggenheim Museum, Venise ; Hara Museum of Contemporary Art, Tokyo.

Horaires

du mardi au samedi de 10h à 19h

Adresse

Galerie Daniel Templon 30 rue Beaubourg 75003 Paris 03 France

Comment s'y rendre

Dernière mise à jour le 2 mars 2020