Architectue of an Atom

Lancement de la BD
Parution
Arts plastiques
Librairie Ouvril l'œil Lyon

La fiction et sa construction en différentes couches sont à la base du travail de Julia, qui prend la forme de livres, de films, de théâtre, de performances, d'installations, de peintures, de tapisseries et de bandes dessinées. Elle crée des récits qui s'unissent, se divisent et se réalisent à travers l'entrelacement des médiums, des cultures et du temps. Ses histoires touchent à des questions socioculturelles telles que le déni de la mort, le bourbier de l’immigration et la construction du conflit, de la mémoire et de la croyance.


Néon a accompagné Juliacks pendant trois ans à l’élaboration de son grand projet multimédia Architecture d’un Atome, notamment dans la co-production du film noyau* qui fut tourné dans la région Auvergne Rhône Alpes en 2013, puis dans sa diffusion, notamment au MAC Lyon en 2015.

Nous sommes heureux aujourd’hui de vous convier au lancement de la bande dessinée qui clôture cette aventure, dans une librairie voisine que nous affectionnons particulièrement, la Librairie Ouvrir l’Œil (Lyon 1).

 

 

* : « Le film Architecure d’un Atome semble à première vue une curiosité. On nous annonce que l’on va voir les péripéties d’une bande de « weirdos » (« cinglés ») que l’on va finir par aimer. Au départ, je pensais aux Idiots de Lars Von Trier. Mais très vite on se laisse embarquer par le montage qui est un véritable travail de maillage. Le système clos du mini van laisse place à celui de la piscine avant un improbable campement dans la forêt, on passe d’une nature contrôlée par l’urbanisme à une civilisation en ruines, qui doit se reconstruire à partir de ces restes. De fait, les héros sont ceux qu’on avait mis à la marge, les laissés pour compte qui finissent par devenir les fondateurs d’un nouveau monde.

Les personnages sont interprétés par un groupe d’acteurs plus ou moins amateurs qui ont tous un accent et qui représentent la multiplicité des cultures en France. Convoqués pas les instances préfectorales à une séance de natation en vue d’augmenter leur capacité d’intégration, ils vont basculer dans une aventure sauvage à la suite d’un malentendu qui leur fait croire à une guerre imminente. Fuyant les combats, ils se retrouvent dans une piscine de montagne abandonnée et vont expérimenter la vie en communauté. Symboliquement, on pourrait voir des schémas traditionnels évoquant les cycles de naissance et renaissance : le passage dans le tunnel, le plongeon dans la piscine, l’immersion dans la rivière...Libérés ou démunis, la petite troupe commence à organiser une vie sociale, les jeux de pouvoir se mettent en place, les rituels, le sacrifice ou meurtre d’un bouc émissaire comme violence fondatrice, forment les ingrédients de cette fable. » Extrait de L’écho infini d’un sifflet préhistorique, Marie de Brugerolle, 2015.

Artistes

Partenaires

Un événement en Résonance avec la Biennale d'Art Contemporain de Lyon 2017.

Horaires

20h

Adresse

Librairie Ouvril l'œil 18 rue des Capucins 69001 Lyon France

Comment s'y rendre

Dernière mise à jour le 2 mars 2020