Fresque "Le Sacre des chauves" 2019

"Le Sacre des chauves" est ma représentation historique et sociale des 20000 femmes tondues à la Libération (1944) entre 1943 et 1946. Sujet longtemps tabou dans l'histoire française et absent des manuels scolaires lorsqu'alors lycéenne (fin des 90's) cette période était étudiée. 

Cette fresque (2019) s'accompagne d'une sculpture aérienne sur le même sujet "Les Patrons de Samothrace" (installation 2020).

Ouvrage premier de référence, de support et collages : "La France virile" de l'historien Fabrice Virgili (avec son accord), dont l'expertise sur le sujet est incontournable. À lire absolument : passionnant 😎
Les photos de Capa, le documentaire "La tondue de Chartres", et beaucoup d'autres supports soutiennent la recherche et la réalisation.
Pour en savoir plus sur l'aventure de cette fresque et de cette installation > www.robbe-artist.com , onglet "1944, la Libération".

Photographie de la fresque : photographe John Paul Sparrow

Biographie

DÉMARCHE 

L’Autre-Soi-Monde est mon champ d’étude et d’indissociation, ma démarche intellectuelle et plastique.

Qu’est-ce qu’un Autre-Soi-Monde ?

Comme le ferait un•e romancier•ère, je rassemble des sommes de faits documentés, vérifiables et des architectures matérielles et sociales pour élaborer des récits iconographiques uniques où se nourrir de soi, des autres et du monde construit une vision historique, civilisationnelle, sociale et sociologique personnelle. Un Autre-Soi-Monde est une œuvre visuelle et narrative où cohabitent des réalismes historiques et contextuels et la poésie du monde qui est et qui m’obsède. Chaque Autre-Soi-Monde est alors l’extension aboutie d’une recherche intellectuelle, documentée et d’expérimentations plastiques à un moment T d’un ensemble, un processus long. Certains travaux en mode sériel sont parfois conduits en métaphore filée.

En tant qu’artiste, j’ai besoin de dire et d’écrire, de m’accrocher à un réel pédagogique qui fait sens, comme de porter la dimension plastique dans son esthétique la plus poétique et symbolique pour ambitionner un récit vrai, tantôt engagé, tantôt fictif, mais toujours narratif.        

Les couleurs y sont par conséquent prépondérantes et contrastées ; les mises en scènes souvent chargées et foisonnantes, partagées entre la figuration et l’abstraction. Les collages racontent les lectures contextuelles et poétiques de l’œuvre que des collaborations régulières entretenues avec des historien.ne.s, des écrivain.e.s, des scientifiques viennent incarner.

Tous les autres matériaux et/ou matières employés participent à l’architecture narrative d’un Autre-Soi-Monde : rien n’est le fruit d’un hasard de composition. Tout est structuré pour raconter UNE histoire, DES histoires dans l’histoire où chaque réalisation interroge très souvent et simultanément les dimensions territoires, littératures, sociologie, histoire, faune, flore, fluides, (et autres sources d’inspirations ponctuelles) : une stratification narrative que l’œil de chacun.e explore à sa manière.     

Ce besoin d’offrir une nouvelle vérité visuelle, contemporaine, environnementale et fictionnelle pousse fréquemment mon espace d’expression vers le volume : l’installation et le bas-relief m’offrant une architecture augmentée à l’espace narratif, parfois sonore. 

 

          

          

        

 

 

 

 

 

 

 

Source

 

 

 

 

Dernière mise à jour le 25 mai 2021