Amélie GIACOMINI & Simohammed FETTAKA

Biographie

Née à Lyon en 1988, Amélie Giacomini vit entre Grenoble et Marrakech. Son travail aborde les notions de communauté, de corps, d’espace, de langage et d'environnement au travers de médiums tels que la sculpture, la performance, le son et la vidéo. Elle explore l'idée de communauté à la fois comme sujet mais aussi comme expérience qui prend naissance dans des formes d'écriture collective notamment en duo avec l'artiste Laura Sellies.
Leur travail a été montré au Palais de Tokyo, au Centre Pompidou, à la BF15 à Lyon, à l’Institut d’art contemporain de Villeurbanne ou encore au centre d’art Wilfredo Lam à la Havane. Il a été soutenu par une résidence à l'Académie de France à Rome, la Villa Médicis.

Né à Tanger en 1981, Simohammed Fettaka vit et travaille à Marrakech. Il intègre en 2007 l’université d’été de la Fémis puis le programme d’expérimentation en Arts et Politiques dirigé par Bruno Latour à l’Institut d’études politiques de Paris. En 2008, il fonde le festival Cinéma Nachia à la cinémathèque de Tanger.
Son travail traite des notions de représentation, d’individualité, d’animalité et de politique au travers plusieurs médiums tels que la vidéo, la sculpture,  l’installation, le son et le dessin.
Simohammed Fettaka a eu l’occasion, notamment, de présenter son travail au sein du MuCEM, du Centre Pompidou, de l’Institut des Cultures d’Islam, du Victoria and Albert Museum, de la Centrale et du MACAAL.

Dernière mise à jour le 6 juillet 2020