ANNA TUORI

Some Remain So
Exposition
Arts plastiques
Galerie Suzanne Tarasiève Paris 03

Anna Tuori
I Called on You, 2012
Huile sur panneau
140 x 130 cm

La galerie Suzanne Tarasieve est heureuse dʼannoncer la première exposition personnelle à Paris de lʼartiste finlandaise Anna Tuori, très remarquée sur la scène internationale.

 

Anna Tuori façonne ses paysages oniriques merveilleux à lʼaide de rubans de peinture à lʼhuile ondoyants. Elle dilue la couleur et lʼapplique avec un gros pinceau pour obtenir dʼun seul geste une étonnante illusion de profondeur et de perspective. Lʼhorizon reste incertain dans ses paysages dont les pans verticaux et horizontaux oscillent dʼavant en arrière, saturés de bleus subaquatiques, dʼocres terreux et de teintes vanillées. Ces univers en suspens, peuplés de passants à demi effacés, font alterner les nuits scintillantes et les jours enneigés. Le décalage dʼéchelle avec les fonds largement brossés confère aux personnages délicats dʼAnna Tuori des allures de figurines miniatures. Ces êtres dʼapparence spectrale, aux visages indistincts, semblent se contenter dʼobserver les alentours nonchalamment, en compagnie des animaux de la forêt finlandaise : des écureuils, des chevaux, des hiboux et des lapins, une tête de chevreuil, auxquels sʼajoutent toute une panoplie foraine et un bonhomme de neige doté dʼun nez de Pinocchio.

 

Dans ses œuvres récentes, Anna Tuori “découpe” une ouverture dans le plan du tableau en étalant de lʼenduit acrylique opaque autour de fragments épars de ses univers évanescents peints à lʼhuile. La planéité de ce pourtour épais produit un effet de trou de serrure. Telle Alice au Pays des Merveilles, nous y collons un œil pour découvrir des lieux secrets. Quelquefois, les personnages dʼAnna Tuori se répartissent tout autour et regardent avec nous par le trou de la serrure. Ce schéma de composition centripète revient très souvent, associé à des touches de couleur enroulées sur elles-mêmes. Cela créée une continuité entre les différents tableaux qui sʼordonnent au sein dʼune sorte de séquence cinématographique, dont la mise en scène détermine le choix des titres et la disposition des acteurs (muets). Des arbres défeuillés et cassés parcourent la surface des tableaux comme pour former de frêles cloisons amovibles entre les prises de vues. Les troncs et les rameaux squelettiques se dessinent en creux aux endroits où lʼartiste a gratté la peinture pour faire apparaître le fond blanc. Le bois ressemble à de lʼos. Il est rare que lʼon aperçoive une feuille.

 

Les récits silencieux et les paysages luminescents dʼAnna Tuori sʼinscrivent complètement dans la tradition romantique où la nature reflète le monde intérieur. Les petites taches et giclures blanches disséminées dans les paysages diurnes et nocturnes évoquent un sentiment de vide, et sʼinterprètent tour à tour comme des étoiles, des lucioles ou même des tourbillons de neige. On pense aux paysages stylisés du peintre anglais Peter Doig, mais aussi aux arbres et aux animaux de lʼartiste américaine Laura Owens.

 

Anna Tuori est née en 1976 à Helsinki. Après des études à lʼÉcole nationale des Beaux-Arts dʼHelsinki, elle a poursuivi sa formation à lʼÉcole nationale supérieure des Beaux-Arts à Paris. Anna Tuori a remporté en 2007 le prestigieux prix Ars Fennica. Finaliste du Carnegie Art Award 2008 pour la peinture nordique, elle a reçu le titre de jeune artiste de lʼannée 2001 décerné par le Musée des beaux-arts de Tampere (Tampereen Taidemuseo). En 2012, la presse a unanimement salué ses œuvres présentées à lʼArmory Show de New York.

Horaires

Ouvert du mardi au samedi de 11h à 19h et sur rendez-vous

Adresse

Galerie Suzanne Tarasiève 7, rue Pastourelle 75003 Paris 03 France

Comment s'y rendre

Dernière mise à jour le 2 mars 2020