Andrea Olga Mantovani et Baptiste Morizot, S’enforester

Projet soutenu par le Cnap
Parution
Photographie
Musée départemental Albert-Kahn Boulogne-Billancourt
L'ouvrage S'enforester de la photographe Andrea Olga Mantovani et du philosphe Baptiste Morizot publié par les Editions d'une rive à l'autre en 2022

Rencontre et discussion avec Andrea Olga Mantovani et Baptiste Morizot à l’occasion de la sortie de l’ouvrage, jeudi 19 mai 2022 de 18h à 21h30, au Musée départemental Albert-Kahn.

Entrée libre sur réservation

S’enforester est né de la rencontre d’une photographe, d’un philosophe et d’une forêt. Nourris par la forêt de Białowieża, Andrea Olga Mantovani et Baptiste Morizot ont uni leurs regards pour tisser le mythe de la forêt des origines. S’enforester nous dévoile le lien caché de cette forêt avec chaque arbre de nos squares, chaque chêne sur le bord de nos routes, chaque massif forestier exploité. Sans ce mythe, nous ne pouvons pas être à la hauteur des questions politiques que la forêt exige de nous : comment accompagner la forêt qui nous entoure, comment en vivre, comment la défendre ?
Voici donc l’invitation de ce livre : opérer un détour par le pouvoir mythologique de la dernière forêt primaire d’Europe, relique du passé, pour revenir armé vers la question du futur de nos forêts en Europe, et en France en particulier. C’est un exercice de mythologie réelle à portée politique pour demain.

Géographe de formation, Andrea Olga Mantovani a travaillé durant 6 ans sur des problématiques environnementales et sociales en Europe. Voyant dans l’image un instrument de témoignage indispensable, elle se consacre des 2015 à la photographie de manière professionnelle. En parallèle de projets personnels à long terme, elle est correspondante pour le New York Times. Andrea Olga Mantovani est lauréate du prix talent émergent du Festival de la Gacilly 2018, du Prix Obs « Les Femmes s’exposent » et du Prix Focale pour son travail sur la forêt de Białowieża. Elle poursuit aujourd’hui son travail personnel dans le massif des Carpates en Ukraine.

Baptiste Morizot, philosophe et maître de conférences en philosophie à l’Université d’Aix-Marseille. Ses travaux, consacrés aux relations entre l’humain et le vivant s’appuient sur des pratiques de terrain, notamment de pistage de la faune sauvage. Il est l’auteur de plusieurs ouvrages dont dernièrement Manières d’être vivant (Actes Sud, 2020), Raviver les braises du vivant (Actes Sud, 2020), Sur la piste animale (Actes Sud, 2018).

Ouvrage réalisé avec le soutien à l’édition du Cnap.

Complément d'information

Parution mai 2022
Photographies Andrea Olga Mantovani
Textes Baptiste Morizot
Format 20,5 × 26 cm
124 pages
37 photographies en quadrichromie
Munken Print White Gardapat Bianca
Livre cartonne cousu
ISBN 978-2-9569409-3-7
Prix 48 € TTC

Adresse

Musée départemental Albert-Kahn 2 Rue du Port 92100 Boulogne-Billancourt France
Dernière mise à jour le 10 mai 2022