All in de Eva Barto par Jacob Fabricius

Exposition
Arts plastiques
cneai = Pantin

Le projet d’Eva Barto All in a pour enjeu d’évaluer la prétendue interdépendance entre un budget alloué à un projet artistique et son apparente qualité finale. Pour expérimenter cette interdépendance, l’artiste mise au Casino au jeu de la Roulette Française la totalité d’une bourse de création de 3 000 €. L’objet final, récit de son expérience, est une édition d’artiste pensée en deux versions réunissant toutes les étapes de sa conception dont la « qualité » finale réinventée dépendra de la somme récupérée au terme du jeu.

 

Le projet All in est une recherche autour de la notion de valeur. L’aspect monétaire n’est plus ce qui est reçu suite à la vente d’une œuvre, mais partie prenante et sujet du projet. L’objectif de cette mise aveugle au jeu est aussi de repenser et réinventer la question de la « qualité ». L’argent récupéré au terme du jeu définira une prétendue valeur du projet éditorial final que l’artiste a pour but de réaliser.

 

Dans cette optique, où l’artiste laisse le jeu du hasard décidé de la tournure que doit prendre son projet, deux versions différentes de l’édition s’opposent : l’édition de « qualité » (couleur, qualité du papier, impression offset, grande distribution, etc.) ou « de seconde main » (noir et blanc, papier basique, impression jet d’encre, édition limitée, etc.). Les deux maquettes pourtant similaires en apparence, différeront par les moyens employés à leurs réalisations et varieront selon la somme gagnée. Cette édition sera l’occasion de rendre compte de cette expérience et de faire apparaitre tout le processus du projet, en décortiquant et en révélant l’ensemble de la gestion du budget, justifiant ainsi le choix de la réalisation formelle de cette édition.

 

La chance n’étant pas une donnée considérée dans l’univers contrôlé par le marché de l’art, Eva Barto souhaite faire reposer la totalité de son projet sur ce facteur. All in est un projet mais également un pari dont le résultat final sera le fruit au hasard.

 

Eva Barto est une artiste française née en 1987. Elle déstabilise les enjeux qu’implique la propriété, en déjouant les statuts de l’auteur. Elle constitue des environnements ambigus, des contextes de négociations apparemment dénués de particularités dans lesquels il est difficile de saisir ce qu’il faut considérer ou laisser pour compte. Les objets qu’elle conçoit sont des emprunts au réel qu’elle copie ou modifie pour leur donner une valeur d’imposture.

 

 

Jacob Fabricius est un curateur danois, invité en résidence sur la Maison Flottante du Cneai de septembre à avril 2016. Il a dirigé la Kunsthal Charlottenborg au Danemark et la Malmö Konsthall en Suède. Il a également été curateur du Centre d’art Santa Monica à Barcelone.  Jacob Fabricius est également éditeur, à l'origine de la création de porksaladpress. Il est à l'initiative du projet Old News, à la fois publication et exposition basées sur le focus de l'information et les médias, vu par les artistes.

Commissaires d'exposition

Artistes

Horaires

Du mercredi au samedi de 13h à 18h

Adresse

cneai = 1 rue de l'Ancien Canal 93500 Pantin France

Comment s'y rendre

Dernière mise à jour le 2 mars 2020